Jean-Claude Izzo

Jean-Claude Izzo est né à Marseille en 1945.

En juin 1968, il est candidat aux élections législatives à Marseille, puis il adhère au PCF. Il deviendra journaliste puis rédacteur en chef du quotidien communiste La Marseillaise. En 1978, il rompt avec le PCF. Il quitte Marseille et écrit dans différentes revues (La Vie mutualiste, Viva...).

En 1995, poussé par Michel Le Bris et Patrick Raynal il publie dans la Série noire Total Khéops qui sera un succès. C'est le premier de la trilogie marseillaise, Fabio Montale.

En 1996, il publie Chourmo, la suite de Total Khéops. Il part s'installer à Saint-Malo.

En 1997, il publie un recueil de poésies Loin de tous rivages, et le magnifique Les Marins perdus, ainsi que de nombreuses nouvelles parues dans des anthologies. Il revient définitivement en Provence et s'installe à Ceyreste.

En 1998, il publie Solea, le dernier de la trilogie marseillaise, y consacrant une analyse poussée et documentée de la Mafia.

En 1999, sortira Le Soleil des mourants.

Il meurt prématurément d'un cancer en 2000.