La guerre des paysans

Début du XVIe siècle, en Allemagne. Un moine du nom de Martin Luther prépare la Réforme protestante. Il publie ses « 95 thèses » contre les indulgences dont l’Église catholique fait commerce pour financer la construction de la basilique Saint-Pierre de Rome. C’est une véritable déclaration de guerre contre le pape Léon X.
Bientôt, dans les campagnes, la révolte gronde. Entre 1524 et 1526, des paysans prennent les armes par milliers. Ils clament leur foi dans la Réforme et affirment leur volonté de bouleverser l’ordre politique, économique et social. Luther les désavoue et fait alliance avec les Princes. Mais un autre moine, Thomas Mu¨ntzer, les rejoint et prend leur tête. Son mot d’ordre est révolutionnaire : « Omnia sunt communia », « Tout est à tous ». C’est dans ce contexte que le jeune Luca est envoyé par Léon X à Wittemberg pour être ses yeux et ses oreilles. Bref, pour être son espion...

Un récit historique de haute volée signé par Gérard Mordillat (Ulysse Nobody, Le Suaire) et sublimé par le dessin généreux d’Éric Liberge (Le Suaire).
Un récit d’une guerre contre les inégalités sociales et économiques qui résonne encore aujourd’hui.
  • Acheter

    • Livre imprimé 22 €

    • Livre numérique 5 €

  • Détails
      • 120 pages Couverture cartonnée 235 x 333 mm

        ISBN : 9782754830416

        Date de parution : 14/09/2022

Feuilleter

Vidéo

La bande-annonce

 

 

Des mêmes auteurs