Venus à son miroir

Madrid, février 1649. Diego Vélasquez est le plus fameux peintre du pays et au service du roi depuis plus de 25 ans. Il est grand huissier de la cour, valet de la garde-robe du roi et son valet de chambre. Grand amateur d’art, Philippe IV lui confie la mission de lui rapporter de nouvelles oeuvres en Italie. Il part avec son esclave, Juan de Pareja. Arrivé à Rome, il visite les galeries et les collections Borghese, Farnese, Mattei ou la Villa Médicis, accompagné du peintre Antonio Domenico Trivia, grâce à l’appui bienveillant du pape Innocent X qui lui demande en échange de peindre son portrait. Il profite aussi de l’ambiance italienne, très différente de celle qui règne en Espagne où sévit encore l’Inquisition. La vie semble plus légère, les peintres sont audacieux. Ainsi, il s’étonne qu’il y ait tant de toiles de nu. Et pour la première fois, lui qui s’est spécialisé toute sa vie dans le portrait, il songe à se consacrer à la peinture d’un nu. Ici, personne ne s’offusquerait de cette audace. Reste à trouver un modèle…

L’un des maitres de la peinture universelle raconté par Jean-Luc Cornette et sublimé par le dessin en couleur directe de Matteo ! En 1649, Diego Vélasquez a 50 ans. Peintre officiel de la cour d’Espagne, il est envoyé en Italie pour acquérir des œuvres. De ce voyage, il rapportera aussi une toile personnelle, le seul nu de sa carrière : Vénus à son miroir. Jean-Luc Cornette et Matteo imaginent les circonstances de la création de cette toile…
  • Acheter

    • Livre imprimé 17 €

    • Livre numérique 5 €

  • Détails
      • 88 pages Couverture cartonnée 235 x 333 mm

        ISBN : 9782754829380

        Date de parution : 19/10/2022

      • Dessin :

        Matteo Alemanno

      • Collection :

        Albums

Vidéo

La bande-annonce