Le Ciel au-dessus du Louvre

D'après un idée de Bernar Yslaire. Scénario, textes et dialogues de Jean-Claude Carrière et Bernar Yslaire. Mise en scène, dessin et couleurs par Bernar Yslaire

C'est l'histoire d'un tableau, au temps de la Révolution française. Celle du portrait de l'Être suprême, commandé par Robespierre à David. Un tableau qui ne sera jamais peint. C'est aussi l'histoire d'une autre œuvre, que le peintre laissera inachevée : le portrait de Bara, un jeune éphèbe de 13 ans, martyr de la République.
De l'inauguration du musée du Louvre à la fête de l'Être suprême, d'août 1793 à la mort de Robespierre, c'est aussi l'évocation, écrite et dessinée en vingt «tableaux» urgents, eux aussi inachevés, d'un face à face entre deux acteurs majeurs d'une Révolution trop pressée.
Jean-Claude Carrière avait déjà abordé le sujet de la Terreur sous la Révolution dans le film Danton de Wajda. Pourtant, son regard, confronté à celui de Bernar Yslaire, renouvelle le sujet. Robespierre apparaît à la fois éclairé et perdu, tandis que David accomplit son destin : celui d'un peintre tiraillé entre engagement politique et ambition artistique.
Le Ciel au-dessus du Louvre est une plongée fascinante dans la Révolution française sous l'angle, inédit, de sa représentation, au sein même d'un atelier d'artiste.
  • Acheter

    • Livre imprimé 18 €

    • Livre numérique 5 €

  • Détails
      • 72 pages Couverture cartonnée 265 x 280 mm

        ISBN : 9782754800952

        Date de parution : 13/11/2009