Retour sur le festival BD Boum de Blois

Malgré le traditionnel temps tristoune de novembre, le festival BD Boum n’a pas manqué de chaleur! L’accueil toujours à la hauteur et les festivités toujours réjouissantes! Voici en quelques lignes, un petit résumé de cette 27e édition…

Malgré le traditionnel temps tristoune de novembre, le festival BD Boum n’a pas manqué de chaleur! L’accueil toujours à la hauteur et les festivités toujours réjouissantes! Voici en quelques lignes, un petit résumé de cette 27e édition…

Emmanuel Guibert, Grand Boum 2009 passe le flambeau à l’inénarrable Jean-Pierre Gibrat (qui venait par ailleurs de remporter le grand prix du festival d’Illzach le week-end précédent). Un Jean-Pierre Gibrat, ému et ravi, qui n’a pas manqué de saluer les prestigieux confrères qui l’ont succédé, dans un vibrant (c’est le mot) hommage, que l’on vous laisse découvrir en vidéo. Un discours par ailleurs émaillé de références historiques et politiques, truffé de licences poétiques et de tournures bien senties qui font le sel de ses dialogues!

Un petit jeune chevelu (voyou!) a remporté le prix Jacques Lob: ce n’est autre qu’Hervé Bourhis, récompensé en tant qu’auteur émergent, ayant publié plusieurs albums. Et l’on est bien contents pour lui, ce chenapan!

Encore une belle surprise pour Futuro: Gaza 1956 et Page Noire figurent parmi les 5 albums finalistes pour le Grand Prix de la Critique !

Et comme d’habitude, de belles expositions et belles séances de dédicaces pour un public curieux et familial

Le temps pour moi de me remettre de ces rigueurs hivernales, et d’autres photos « souvenirs » suivront!



Publié le 26 novembre 2010 - Tags : , , , , ,


  • 0

  • +

  • 414
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite