Les Cahiers ukrainiens, prix 2011 de la mémoire du Holodomor

Ce n’est certainement pas sans émotion que le  Comité représentatif de la Communauté ukrainienne de France a décidé d’attribuer le Prix 2011 de la mémoire du Holodomor aux Cahiers Ukrainiens d’Igort.

 

Ce n’est certainement pas sans émotion que le  Comité représentatif de la Communauté ukrainienne de France a décidé d’attribuer le Prix 2011 de la mémoire du Holodomor aux Cahiers Ukrainiens d’Igort, un ouvrage nécessaire dont la président du comité présente ainsi les qualités, dans le courrier adressé à l’auteur: « Il s’agit d’une oeuvre qui, par sa recherche graphique et son exceptionnelle sensibilité, a durablement  marqué les consciences. Il est rare qu’une bande dessinée soit à ce point habitée par le souffle de l’Histoire. Témoigner de la souffrance des femmes et des hommes d’Ukraine est un acte mémoriel qui dépasse les frontières et les cultures. »

Nous sommes très touchés par cette marque de reconnaissance et nous saluons une fois de plus le travail d’Igort, remarquable tant par la qualité des témoignages recueillis que par la force de son dessin.

 

Son prochain livre, Les Cahiers russes, paraîtra chez Futuropolis en janvier 2012: partit sur les traces d’Anna Polilkovksaïa, militante des droits de l’homme, et journaliste de la Novaïa Gazeta assassinée en 2006, Igort revient sur la guerre en Tchétchenie à travers des témoignages effrayants des victimes mais aussi de soldats russes. Cette plongée dans l’histoire récente permettra au lecteur de mieux comprendre ce qu’a été l’Union Soviétique et surtout ce qu’il en reste aujourd’hui.



Publié le 21 septembre 2011 - Tags : , , , , , ,


  • 0

  • +

  • 518
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite