Découverte Futuropolis : Freddy Nadolny Poustochkine

Retenez ce nom. Ce jeune auteur, bien connu de ses camarades résidents de La maison des auteurs, à Angoulême, est venu nous livrer la fin de son histoire, intitulée La Colline empoisonnée, où il est question d’enfance, celle d’un petit moine bouddhiste au Cambodge et celle d’un petit écolier français.

Retenez ce nom. Ce jeune auteur, bien connu de ses camarades résidents de La maison des auteurs, à Angoulême, est venu nous livrer la fin de son histoire, intitulée La Colline empoisonnée, où il est question d’enfance, celle d’un petit moine bouddhiste au Cambodge et celle d’un petit écolier français.

Il aura fallu quelques années pour que Freddy termine son roman graphique de 352 planches en couleur que nous publierons l’année prochaine. Au total, quelques six kilos d’originaux, mais surtout six kilos d’émotion et de sensibilité pour ce premier livre dont je vous reparlerai.

Sébastien Gnaedig.



Publié le 12 octobre 2009 - Tags : ,


  • 0

  • +

  • 74
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite