Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  31 Mai 2020
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Nicolas Dumontheuil


Pas de pitié pour les indiens
Un récit écrit et dessiné par Nicolas Dumontheuil
Première parution : 08/01/2020

240 x 300 mm
96 pages
Prix de vente : 19 €
Code Sodis : F00174
ISBN : 9782754827454


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Nicolas Dumontheuil
de Nicolas Dumontheuil, chez futuropolis
Big Foot
Tome 1

Big Foot
Tome 2

Big Foot
Tome 3

Big Foot
L'intégrale

Big Foot
L'intégrale

La colonne
Tome 1

La colonne
Tome 2

La colonne

La forêt des renards pendus

La longue marche des éléphants

Le Landais volant
Tome 1

Le Landais volant
Tome 2

Le Landais volant
Tome 3

Le Landais volant
Tome 4

L'ogre amoureux

Pas de pitié pour les indiens

 

1976. Un petit village de 400 habitants dans le sud-ouest de la France. Ici, le curé et les fermiers côtoient les quelques hippies qui sont venus s’installer en communauté. C’est surtout le terrain de jeu de Jean, 8 ans, et de ses copains Titi et Jules. Insouciants, ils font péter des bouses de vaches et jouent aux cows-boys … jusqu’au jour où une de leurs bêtises coûte la vie à un fermier…

Nicolas Dumontheuil, en se basant sur ses propres souvenirs, signe une chronique sur l’enfance tendre et touchante.

 
La journée de Jean, Titi et Jules avait pourtant bien commencée : Jules avait récupéré des pétards « mammouth » pour faire sauter des bouses de vaches bien fraîches.
Après, les choses s’étaient gâtées : les trois enfants sont tombés sur les frères Ardaillou, fermiers, bouilleurs de cru, qui ont trouvé amusant de les faire boire ! Forcément à 8 ans, quand on est ivres, l’envie de libérer des vaches de leur enclos sur la route est très tentante ! Les vaches des Ardaillou justement… avant de rentrer chez eux, sans plus se soucier des conséquences…
Malheureusement, peu de temps après, l’un des frères Ardaillou, qui a quitté son alambic et pris sa camionnette pour aller au village, est mort dans un accident en percutant sa vache… Pour les trois enfants, une seule question se pose : est-ce qu’ils sont devenus des assassins ? Et va-t-on leur couper la tête ?