Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  20 Janvier 2020
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Taiyô Matsumoto


Les Chats du Louvre I, II
Version en couleur d'Isabelle Merlet
Première parution : 11/10/2018

195 x 265 mm
416 pages
Prix de vente : 33 €
Code Sodis : F00120
ISBN : 9782754825658


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Taiyô Matsumoto
de Taiyô Matsumoto, chez futuropolis
Les chats du Louvre
Tome 1

Les chats du Louvre
Tome 2

Les Chats du Louvre I, II

 
Après le succès de l’édition en deux tomes et en noir et blanc, Les Chats du Louvre de Taiyô Matsumoto, paraît en intégrale et en couleur !
C’est une première mondiale qu’un mangaka aussi renommé que Taiyô Matsumoto demande à l’une des meilleures coloristes
françaises de mettre en couleur son histoire. Isabelle Merlet-Rouger (coloriste de Blutch, Philippe Dupuy, Pascal Rabaté, Bastien Vivès et bien d’autres !) a relevé le défi haut la main et nous propose une nouvelle vision de cette histoire magnifique.
 
Avec Amer béton, ou, plus récemment la série Sunny, Taiyô Matsumoto a développé un univers poétique et onirique très personnel. Avec Les Chats du Louvre, il nous invite à découvrir les véritables habitants du musée qui veillent sur ce lieu et ses oeuvres depuis l’origine, de drôles de chats qui changent d’apparence la nuit…
Monsieur Marcel est un vieux gardien de nuit, dont la famille travaille au Louvre depuis des générations. Un soir, il révèle à Cécile, une guide avec qui il a sympathisé, son secret qui le hante depuis plus de cinquante ans. Alors qu’il était enfant, sa soeur aînée, Arrietta, a mystérieusement disparu. Pour lui, même si cela semble impossible, elle s’en est allée dans un tableau du Louvre. Or il se trouve qu’un des chats, Flocon, qui habite dans les combles du musée, que Marcel vient nourrir la nuit, serait capable lui aussi de pénétrer à l’intérieur des toiles…