Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  20 Août 2018
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Jean Harambat


Hermiston I, II
Un récit adapté et dessiné par Jean Harambat
Couleur d'Isabelle Merlet
Première parution : 03/05/2018

210 x 290 mm
160 pages
Prix de vente : 25 €
Code Sodis : F00109
ISBN : 9782754825290


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Jean Harambat
de Jean Harambat, chez futuropolis
Hermiston
Tome 1

Hermiston
Tome 2

Hermiston I, II

Les Invisibles

 
Tout le monde connaît les œuvres maîtresses de R.L. Stevenson, L’île au trésor et L’étrange cas du docteur Jekyll et de Mister Hyde. Mais pour Stevenson, Hermiston devait être son chef-d’œuvre. Le décès de l’écrivain laissera le roman inachevé. Plus d’un siècle après, Jean Harambat s’empare du roman pour en proposer une version finalisée en bande dessinée.
 
En désaccord avec son père le Lord Juge Hermiston, Archie est contraint de s’exiler dans le cottage familial, sur les terres d’Ecosse. Là, Archie tombera amoureux de la belle Christina, sous le regard bienveillant de sa tante Kirstie, et la méfiance des quatre frères noirs. Malheureusement, leur amour devient impossible. Frank, le meilleur ami londonien d’Archie a abusé de Christina. Pour Archie, c’est insupportable. Au cours d’un affrontement à mains nues, le drame surgit, il tue son ancien comparse. Le lord Juge Hermiston se rend alors à Edimbourg pour juger son fils. Il retrouve Kristie, qu’il a bien connu plus jeune. Le verdict tombe, impitoyable. Heureusement, les deux femmes de la vie d’Archie, Kirstie et Christina feront tout pour empêcher qu’Archie soit à son tour pendu. Reprenant la suite directe du récit inachevé de Stevenson, Jean Harambat conclut le récit dans un feu d’artifice d’action, respectant au mieux l’esprit du père de l’île au trésor.