Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  21 Novembre 2019
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Philippe Périé
Jean-Philippe Peyraud


Seconde partie de carrière
Récit et dialogues de Philippe Périé. Dessins et couleurs de Jean-Philippe Peyraud
Préparation des couleurs d'Alexandre de La Serna
Première parution : 09/10/2019

215 x 290 mm
128 pages
Prix de vente : 21 €
Code Sodis : F00102
ISBN : 9782754825016


Acheter l'album en ligne



 
Les auteurs
Philippe Périé
Jean-Philippe Peyraud
de Philippe Périé, Jean-Philippe Peyraud, chez futuropolis
Seconde partie de carrière

de Jean-Philippe Peyraud, chez futuropolis
L'inversion de la courbe des sentiments

Lui

Mise en bouche

Paroles de tox
12 témoignages, 16 auteurs de bande dessinée

 
Prenez une boutique de luxe dévalisée par des mamies braqueuses atteintes de la maladie d’Alzheimer, une mère malade sous surveillance géo-localisée, par sa fille, inspectrice de police à qui l’on refuse une promotion, des parties de GTA en maison de retraite, une émission de télé-réalité trash… secouez énergiquement… et vous aurez un cocktail détonnant sur les ravages de la délinquance sénile.
 
Le braquage d’une boutique de luxe dans le triangle d’or parisien c’est le genre d’événement qui se trouve rapidement stratifié entre 2 faits divers sur un site d’informations régionales. Mais le mode opératoire de celui sur lequel Camille, inspecteur à la brigade de répression du banditisme, enquête est pour le moins inhabituel.

Les caméras de surveillance de la boutique ont enregistré des braqueuses parfaitement organisées, grimées en vieilles dames, qui utilisent les pensionnaires d’une maison de retraite Alzheimer pour faire diversion.

Alors que ses coéquipiers tentent vainement de solliciter la mémoire défaillante des témoins de l’opération, Camille découvre que sa mère, Sonia, est le cerveau du gang dit des « mamies braqueuses ». Et quel cerveau ! Celui d’une septuagénaire ex-combattante de l’OAS repentie, ancienne avocate, veuve d’un grand flic décédé de la PJ et désormais atteint des taches blanches caractéristiques de la sclérose en plaques.

Pour sauver la seule famille qui lui reste, Camille décide de protéger, puis de couvrir, à l’insu de ses collègues et de son chef, une mère incorrigible qui refuse d’entendre raison et persiste dans ses « old-up » !