Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  25 Septembre 2018
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Damien Cuvillier
Hélène Ferrarini


Eldorado
Un récit de Damien Cuvillier et Hélène Ferrarini
Lettrage de Stevan Roudaut
Première parution : 23/08/2018

240 x 300 mm
176 pages
Prix de vente : 26 €
Code Sodis : F00025
ISBN : 9782754821698


Acheter l'album en ligne



 
Planches
Les auteurs
Damien Cuvillier
Hélène Ferrarini
de Damien Cuvillier, , chez futuropolis
Eldorado

de Damien Cuvillier, chez futuropolis
Notre Mère la Guerre

Nuit noire sur Brest

 
Au début du XXe siècle. Entre les deux Amériques. Dans une grande ville des Etats-Unis, Marcello, un jeune syndicaliste,
 très engagé dans la lutte sociale, est renvoyé de l’acierie où il est ouvrier. Malgré lui, il se retrouve embarqué pour l’Eldorado, un territoire d’Amérique centrale où un canal est en construction.
 
Endetté, il n’a pas d’autre choix que de travailler sur le chantier, dans l’espoir de réunir un jour une somme suf fisante pour payer le voyage du retour.
Aux États-Unis, il a laissé Louisa, qu’il aime et qui l’aime. Il lui écrit de belles lettres d’amour, façon pour lui de garder la tête hors de l’eau dans l’enfer vert dans lequel il est plongé.
Ses lettres finissent par être interceptées par Barbara Hogen, la femme de l’ingénieur en chef du chantier. Barbara s’ennuie dans la moiteur de la forêt tropicale. Alors, elle lit, sans modération, des romans d’amour, et les lettres de Marcello vont quelque peu venir troubler la morosité de ses journées.

L’état physique et mental de Marcello se dégrade de jour en jour, en raison des conditions de travail harassantes, de la spirale de l’endettement et des fièvres tropicales. Peu à peu, le visage de sa bien-aimée s’efface de sa mémoire…
Jusqu’où le conduira sa folie ?