Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  23 Juillet 2019
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Christophe Gaultier
Sylvain Ricard


Kuklos
Un récit de Sylvain Ricard. Dessin et couleur de Christophe Gaultier
Première parution : 03/01/2017

230 x 325 mm
80 pages
Prix de vente : 18 €
Code Sodis : F00014
ISBN : 9782754821285


Acheter l'album en ligne



 
Planches
Les auteurs
Christophe Gaultier
Sylvain Ricard
de Christophe Gaultier, , chez futuropolis
Guerres civiles
Tome 1

Guerres civiles
Tome 2

Kuklos

de Christophe Gaultier, chez futuropolis
Immigrants
(13 témoignages, 13 auteurs de bande dessinée et 6 historiens)

Le Suédois

Tombé du ciel

de Sylvain Ricard, chez futuropolis
... À la folie

Fille de rien

La mort dans l'âme

Les boules vitales

Motherfucker
Tome 1

Motherfucker
Tome 2

Motherfucker

Motherfucker I, II

Toi au moins, tu es mort avant

20 ans ferme
Un récit pour témoigner de l'indignité d'un système

 
Créé en 1865 par le général Forest, le Ku Klux Klan est restée l’une des plaies de l’Amérique du XXe siècle. Kuklos est une authentique descente dans ses arcanes, dans un monde où la ségrégation raciale est érigée comme mode de vie. Publié en 2003, Kuklos et le second album de Gaultier et Ricard. Terriblement noir, sans espoir, son propos reste, hélas, toujours d’actualité.
VISUELS DISPONIBLES EN CLIQUANT SUR  Planches
 
Nous sommes dans les années 20, au Sud des États Unis. Les cicatrices de la guerre de sécession ne sont pas encore refermées. Par admiration pour son père qui s’érigeait en chevalier d’une race dominatrice, plus par tradition que par conviction, le jeune Thomas adhère au Ku-Klux-Klan et se met dans ses pas. Abject il était, abject il sera. Pourtant, l’histoire est en marche. Quelques décennies passent et la société accède désormais à la civilisation : elle a décidé que les « nègres » étaient des êtres humains. Pour défendre ses convictions, le Klan en arrive même à décider d’abattre un activiste blanc, pour peu qu’il soit communiste et anti raciste. De quoi troubler Thomas qui sent bien que ces pratiques appartiennent à un autre âge. Désormais la haine est maintenant dans tous les camps et le piège va pouvoir se refermer.