Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  23 Avril 2018
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Vincent Bailly
Tristan Thit


Le Rapport Brazza

136 pages
Prix de vente : 20 €
Code Sodis : 790551
ISBN : 9782754816649


Acheter l'album en ligne



 
Planches
Les auteurs
Vincent Bailly
Tristan Thit
de Vincent Bailly, chez futuropolis
Coupures irlandaises

Mon père était boxeur

Notre Mère la Guerre

Un sac de billes
Tome 1

Un sac de billes
Tome 2

Un sac de billes
Tome 3

Un sac de billes

Un sac de billes, I , II

de Vincent Bailly, Tristan Thit, chez futuropolis
Le Rapport Brazza

 
Une enquête fouillée et passionnante sur le premier secret d’État de la «Françafrique».
Envoyé en mission au Congo, en avril 1905, le célèbre explorateur Pierre Savorgnan de Brazza rédige, contre l’attente du gouvernement, un véritable acte d’accusation de la France coloniale. Jugé trop explosif, inacceptable et scandaleux, le rapport est oublié dans un coffre-fort du Ministère des Colonies. Jamais publié, on le croit perdu. Un dossier, en fin de volume, donne largement la parole à Catherine Coquery-Vidrovitch, l’historienne qui l’a retrouvé.
 
Au XXe siècle naissant, l’Afrique est un enjeu majeur pour les puissances européennes et les grandes entreprises privées. Alors que le bassin du Congo devient le théâtre de tensions internationales croissantes, la presse se fait l’écho de crimes commis envers les populations locales.
Quelque part au nord de Bangui (actuelle Centrafrique), deux administrateurs coloniaux français assassinent un homme dans un raffinement de cruauté. Révélée par la presse le 15 février 1905, ce qui devient rapidement « l’affaire Gaud et Toqué » est un véritable choc pour l’opinion. Pour le gouvernement, l’urgence est d’en démontrer le caractère isolé. Sous la pression parlementaire, une mission d’enquête est envoyée au Congo sous la direction d’un explorateur à la réputation d’honnêteté et d’humaniste incontestée : Pierre Savorgnan de Brazza.
Pendant les quatre mois passés au Congo, Brazza et ses enquêteurs, malgré l’obstruction zélée de l’administration française, vont arpenter des centaines de kilomètres, interroger de nombreux témoins, multiplier les découvertes macabres…