Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  11 Décembre 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Stéphane Levallois


Racket
Un récit sans un mot de Stéphane Levallois
Première parution : 29/01/2015

170 x 225 mm
320 pages
Prix de vente : 26 €
Code Sodis : 790445
ISBN : 9782754811538


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Stéphane Levallois
de Stéphane Levallois, chez futuropolis
La résistance du Sanglier

Le dernier modèle

Les disparues d’Orsay

Racket

 
Attention, la lecture de Racket n’est pas anodine.

RÉCIT INTÉGRALEMENT MUET.

À Paris, de nos jours. En rentrant de l’école, une jeune fille se fait voler son téléphone portable et reçoit un coup de poignard à l’abdomen. Courageusement, en silence, elle retourne chez elle et s’effondre dans les bras de son père. S’en suit alors une lutte contre la mort qui rôde autour d’elle ; Une longue histoire de combat pour la vie, pour la jeune fille et son père.
 
Rares sont les auteurs qui savent à ce point transmettre des émotions en se passant de mot. Stéphane Levallois est de ceux-là. Par la force de son dessin, il nous entraîne dans un monde violent et silencieux et déploie en quelques planches un univers étrange et pénétrant. Racket est un album atypique et intérieur. Levallois a griffé sur de multiples carnets, case après case, son récit ; Un travail de détails où l’auteur distille une émotion grandissante à l’encre de chine, à l’aquarelle aussi, traçant des traits au plus proche de l’écriture et au plus proche de son sujet. Roman graphique aux lignes saillantes et expressives, Racket est un récit aigre sur notre environnement citadin parfois violent et chahuté. C’est aussi l’illustration des angoisses d’une adolescente fragilisée par l’agressivité de la ville ; la distorsion des images laisse un livre curieux et bouleversant, comme il en va des obsessions et des émotions d’une jeune fille en devenir.