Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  31 Août 2016
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Didier Tronchet


Vertiges de Quito
Les aventures extraordinaires de l'auteur, sa famille et son chat en Amérique du Sud
Première parution : 21/08/2014

195 x 200 mm
120 pages
Prix de vente : 18,5 €
Code Sodis : 790427
ISBN : 9782754811378


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Didier Tronchet
de Didier Tronchet, chez futuropolis
Ça n'arrive qu'à moi!
Tome 1

Ça n'arrive qu'à moi!
Tome 2

La gueule du loup

Le Peuple des endormis

L’homme qui ne disait jamais non

Vertiges de Quito
Les aventures extraordinaires de l'auteur, sa famille et son chat en Amérique du Sud

 
Amérique du Sud. Sur la ligne sismique de Bolivie à l’Equateur. Partis pour 12 mois à Quito en Équateur, ville verticale en équilibre au bord du précipice, Didier Tronchet, sa compagne et leur jeune garçon y sont restés trois ans, tirant des bords dans la jungle amazonienne, sur l’immense lac salé et jusqu’en Bolivie. De ce voyage sur les hautes terres sud-américaines, il livre trois chroniques dessinées, images de son quotidien entre reportage et carnet de route où grands espaces et géographie intime se conjuguent pour un album coloré et vivant. Trois récits aussi drôles qu’émouvant, oniriques et fabuleux.
 
Ma rue à Quito – Accrochée aux flancs du volcan Guagua Pichaincha, Quito est une ville située à 2 850 mètres d’altitude. Une seule et simple rue, qui dévale et serpente sur 6 km, dans laquelle vivent Didier Tronchet et sa famille.

Un ambassadeur chez les Sauvages – Anne parle le quechua, la langue des indiens de la selva. C’est donc souvent qu’elle va visiter les indigènes de Sarayaku, en Amazonie. Sur leur territoire, du pétrole a été découvert. La communauté est menacée…

Le salar de la peur - « Rejoignez-moi au Salar d’Uyuni » avait dit Anne. Voici donc le père et le fils en route vers le plus grand lac salé du monde. Sans se douter qu’ils y trouveraient là-bas un invité surprise : le diable !

Un regard caustique et tendre de ces vies autochtones au bord du vide ; Tronchet, évitant l’écueil de l’exotisme, raconte ce qu’il a vu et ceux qu’il a rencontrés. Des enfants, des vieillards, des voleurs, des fantômes de conquistadores et des descendants d’Indiens devenus indigènes. Géographie intime et voyage métaphysique, Tronchet donne avec drôlerie quelques réflexions sensibles sur nos destinés ; Visitant le cimetière de La Paz, le voyageur Tronchet est troublé par une vision satirique de la condition humaine observant le cimetière en contrebas des tours d’habitation : « de petites cases pour mettre les morts et derrière, d’autres pour mettre les vivants » écrit-il alors à son tour. Dans une case … A l’écoute de l’autre et aussi de son fils qui grandit, Didier Tronchet met en couleurs une réalité où l’absurde et la démesure côtoient la poésie et la magie singulières chez les écrivains sud-américains où le « péril quotidien ne désespère pas les gens, mais au contraire leur inspire une formidable urgence de vivre ». Vertiges de Quito est un album personnel et généreux qui raconte des terres qui ont su garder « la frontière de vie ». Vibrant et entier, ce dernier album de Tronchet nous redonne le sens de l’équilibre. Vertiges de Quito a été publié dans la revue XXI en 2011.