Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  18 Octobre 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Nicolas de Crécy


Journal d'un fantôme
Récit et dessin de Nicolas de Crécy
Nouvelle édition en 2014
Première parution : 26/06/2014

195 x 265 mm
224 pages
Prix de vente : 25 €
Code Sodis : 790413
ISBN : 9782754811170


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Nicolas de Crécy
de Nicolas de Crécy, chez futuropolis
Journal d'un fantôme

Les carnets de Gordon McGuffin

L'Orgue de Barbarie

Période glaciaire

Période glaciaire

Super Monsieur Fruit

 
Réédition du Journal d’un fantôme, un des ouvrages les plus importants de Nicolas de Crécy, où l’auteur a choisi de se mettre en scène, avec comme partenaire et compagnon de voyage, un dessin… Petites réflexions pleines d’humour sur la réalité et sa transcription, sur la contrainte du travail et la liberté de l’émotion, sur le dialogue sans cesse renouvelé du créateur et de sa création. Tout cela par un Nicolas de Crécy plus libre et pertinent que jamais.
 
Dans Journal d’un fantôme, Nicolas de Crécy nous emmène avec lui en voyage. En voyages pour être précis. Voyages au-delà des frontières pour commencer. Sans être vraiment casanier, Nicolas de Crécy n’aime cependant pas beaucoup voyager (trop loin). Car il lui faut prendre l’avion, et Nicolas déteste l’avion ! Dans Journal d’un fantôme, le vrai voyage proposé par l’auteur, est celui du processus créatif. Comment concilier créativité artistique et travail de commande ? Comment faire quand on est un dessinateur qui apprécie une certaine solitude, pour sortir, aller croquer le monde et s’exposer ainsi au regard trop curieux des autres ? Si cette situation est difficile pour un artiste, essayez d’imaginer combien c’est dur quand on est un dessin. Enfin un dessin, même pas, juste une ébauche. Une ébauche qui ressemblerait assez à une grosse patate. Et que de plus, quand on est exhibé sur la voie publique par son agent qui, lui, n’a qu’une envie… se faire mousser. Avec son humour si personnel, Nicolas de Crécy en profite pour poser quelques questions embarrassantes sur le statut de l’image dans notre monde et plus encore, sur celui du créateur.