Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  22 Juillet 2019
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Raphaël Geffray


C’est pas toi le monde
Un récit de Raphaël Geffray
Première parution : 02/04/2015

195 x 265 mm
192 pages
Prix de vente : 26 €
Code Sodis : 790345
ISBN : 9782754810180


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Raphaël Geffray
de Raphaël Geffray, chez futuropolis
C’est pas toi le monde

 
Pour son premier livre, Raphaël Geffray se base sur l’histoire vraie d’un enfant violent, en rupture avec le système scolaire, en butte à l’autorité et en marge des repères de l’enfance. Sans aucun jugement, Geffray se place au niveau de l’enfant pour parler de son quotidien sans balise, essayant d’appréhender ses colères, sa violence, la manière dont il essaie de trouver une place dans le monde, qui serait la sienne et qu’il pourrait garder pour grandir tranquillement.
 
Bené est un petit garçon de huit ans et demi. Bené est un enfant agité. Mutin, brutal, souvent violent. Son parcours d’écolier est rythmé par les conseils de discipline et les renvois inévitables. Bené va d’école en école. Pour sa dernière chance avant d’être placé en foyer, il est accueilli par une institutrice qui va perturber ses certitudes parce qu’elle aura l’aptitude de déjouer ses provocations. Avec humanisme et autorité, elle va réussir à permettre à cet enfant d’apprendre et lui élargir son horizon, tout en lui imposant les limites dont il a besoin. En apprenant à lire, Bené va changer. Béné, mis en confiance et conscient de ses capacités d’apprentissage, évolue et s’ouvre au monde. Mais, fils d’une mère un peu trop jeune, un peu trop perdue, avec qui il vit seul, Bené va voir dans cette institutrice qui s’efforce de le sauver de la noyade, une mère de substitution. Un rôle que cette femme ne peut assumer… Un premier livre poignant, d’une grande maturité.