Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  21 Novembre 2019
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Jean-Pierre Gibrat


Mattéo
Tome 5
Première parution : 20/11/2019

240 x 310 mm
64 pages
Prix de vente : 17 €
Code Sodis : 790210
ISBN : 9782754807463


Acheter l'album en ligne



 
La série
Planches
L'auteur
Jean-Pierre Gibrat
de Jean-Pierre Gibrat, chez futuropolis
Le dessein d'ELA

Mattéo
Tome 1

Mattéo
Tome 1

Mattéo
Tome 2

Mattéo
Tome 2

Mattéo
Tome 3

Mattéo
Tome 3

Mattéo
Tome 4

Mattéo
Tome 4

Mattéo
Tome 5

Mattéo
Tome 5

Mattéo
Premier cycle

 
Récit romanesque de haute tenue, composé de six époques, Mattéo raconte la destinée singulière d’un homme qui, de la guerre de 14 à la Seconde Guerre mondiale, en passant par la révolution russe, le Front Populaire et la guerre d’Espagne, traverse époques tumultueuses et passions exacerbées.
 
Durant ces deux années de guerre civile, à Alcetria, Mattéo s’est installé chez don Figueras, le hobereau du village. Autoritaire et n’ayant pas la langue dans sa poche, le vieil homme est réduit à se mouvoir dans un fauteuil roulant, le rendant dépendant du bon vouloir de Mattéo ou de ses hommes.
Malgré le caractère trempé et les convictions nationalistes de don Figueras, Mattéo se prend à apprécier les discussions qu’il a avec lui. C’est Don Figueras qui va suggérer un étrange marché : échanger Amélie, prisonnière des franquistes, contre le curé de la paroisse…
Peu à peu, un dialogue s’installe, étonnant, improbable, et qui bientôt va déboucher sur une révélation à laquelle Mattéo était loin de s’attendre.
La guerre s’intensifie, les fascistes s’approchent de plus en plus dangereusement du village. Les événements dès lors vont s’enchaîner, pour le meilleur, et surtout le pire…