Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  27 Juillet 2016
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Olivier Cinna
Stéphane Piatzszek


Ordures
Tome 1
Un récit de Stéphane Piatzszek. Dessin d'Olivier Cinna
Première parution : 06/02/2014

215 x 290 mm
72 pages
Prix de vente : 17 €
Code Sodis : 790184
ISBN : 9782754806756


Acheter l'album en ligne



 
La série
Planches
Les auteurs
Olivier Cinna
Stéphane Piatzszek
de Olivier Cinna, , chez futuropolis
Fête des morts

Ordures
Tome 1

Ordures
Tome 2

de Stéphane Piatzszek, chez futuropolis
Le Maître des crocodiles

Le temps de vivre

L'Or
Tome 1

L'Or
Tome 2

Tsunami

 
Ils sont trois, Alex, Moudy et Samir, plutôt canailles ou vauriens que délinquants, à vivre tant bien que mal, en marge d’une société qui n’est pas faite pour les intégrer. Un trio singulier, uni dans l’amitié, solidaire dans leur destin pourri, dans leur quotidien navrant. Le dessin de Cinna, aux noirs et blancs denses et âpres, au trait vivant et précis, accompagne au plus juste le récit tendu et subtil de Piatzszek.
 
Moudy, le Noir, et Alex, le Blanc, travaillent dans un centre de tri d’ordures ménagères en banlieue de Paris. Moudy aime les garçons. Le regard désapprobateur de ses « frères » lui fait quitter le foyer africain où ils sont entassés à 10 par piaule. Il s’installe alors, à proximité des décharges d’ordures, au dernier étage d’une usine désaffectée, promise dans moins d’une semaine à la démolition. Pendant 7 jours, il sera donc le roi qui surplombe son territoire. Samir gagne sa vie en vendant des cigarettes de contrebande, et d’autres substances moins légales, sous le métro aérien des quartiers parisiens malfamés. Il rêve de papiers, qui lui permettraient de quitter la clandestinité, mais à la « préfecture de Barbès », la filière officielle des faux-papiers, on ne fait pas crédit et du blé il n’en a pas assez… C’est ainsi qu’il fait la connaissance de Moudy et d’Alex, en voulant leur piquer leur fric lors d’un deal d’herbe. Soudés dans leur misère quotidienne, leur situation s’aggrave encore lorsque lors d’une manif de sans-papiers durement réprimée par les forces de l’ordre, ils commettent l’irréparable pour sauver leur peau… Moudy, Alex, Samir : voyez ces « ordures », voyez comme ils vivent, voyez comme ils aiment, voyez comme ils rient, voyez comme ils pleurent.