Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  30 Juin 2016
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Aurélien Ducoudray
Eddy Vaccaro


Young
Tunis 1911 – Auschwitz 1945
Un récit d'Aurélien Ducoudray. Dessin d'Eddy Vaccaro
Première parution : 08/11/2013

214 x 290 mm
128 pages
Prix de vente : 20 €
Code Sodis : 790170
ISBN : 9782754806282


Acheter l'album en ligne



 
Planches
Les auteurs
Aurélien Ducoudray
Eddy Vaccaro
de Aurélien Ducoudray, chez futuropolis
Békame
Tome 1

Békame
Tome 2

Clichés de Bosnie

La faute aux Chinois

Mort aux vaches!

de Aurélien Ducoudray, Eddy Vaccaro, chez futuropolis
Championzé
Une histoire de Battling Siki

Mobutu dans l'espace

Young
Tunis 1911 – Auschwitz 1945

de Eddy Vaccaro, chez futuropolis
Paroles d'illettrisme
8 témoignages – 9 auteurs de bande dessinée

 
Après avoir raconté la vie de Battling Siki dans Championzé, Aurélien Ducoudray et Eddy Vaccaro reviennent sur le devant du ring avec une nouvelle biographie de boxeur, celle de Victor Young Perez. 136 combats, 91 victoires dont 27 par KO, Young devint à 20 ans, le plus jeune champion du monde des poids mouches. Le 20 novembre 2013, son biopic avec Brahim Asloum dans le rôle titre, sera à l’affiche des salles de cinéma.
 
Né dans une modeste famille juive de Tunis en juin 1911, Victor Perez se passionne très jeune pour la boxe, et décide de devenir champion du monde, comme le Sénégalais Battling Siki ! En 22, il s’installe à Paris, travaille dans un magasin de chaussures et commence à s’entraîner sous la direction de son premier manager, Joe Guez. Il est très vite remarqué, tout le monde s’accorde à dire que c’est un pugiliste né, qu’il a du souffle, de l’esquive et est rapide. Il est sacré champion de France poids plume en 1930, avant de devenir champion du monde l’année suivante. Il devient la coqueluche du Tout-Paris, l’amant de la très belle Mireille Balin, mannequin, danseuse et bientôt actrice (Elle sera l’héroïne de Pépé le Moko, avec Jean Gabin), et la Tunisie en fait un héros. Mais le 31 octobre 1932, à Manchester, il cède son titre de champion du monde au profit de Jackie Brown. Cette date marque pour lui, la fin des jours heureux, de la gloire et de la vie facile. C’est le début d’une lente descente aux enfers, qui aboutit à Auschwitz, en 1943. Il y fait l’objet d’un traitement particulier. Le commandant de son camp étant un passionné de boxe, il lui est demandé d’entraîner une équipe de prisonniers pour présenter régulièrement des combats, et il travaille aux cuisines. Une faveur qui lui permet de nourrir en catimini ses compagnons de chambrée. Il sera d’ailleurs abattu par les nazis, le 22 janvier 45, alors qu’il est pris à distribuer du pain. Il portait sur son avant-bras gauche, le numéro 157178.

Un destin qui inspire les créateurs ! La vie de Young Perez a fait déjà l’objet d’une bande dessinée aux éditions Futuropolis : À l’ombre de la gloire de Denis Lapière et Aude Samama.