Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  19 Octobre 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Yann Benoît
Hervé Tanquerelle


La Communauté
Entretiens. L'intégrale
Récit de Yann Benoît et Hervé Tanquerelle. Dessin d'Hervé Tanquerelle
Première parution : 23/09/2010

170 x 225 mm
368 pages
Prix de vente : 30 €
Code Sodis : 790058
ISBN : 9782754803960


Acheter l'album en ligne



 
Les auteurs
Yann Benoît
Hervé Tanquerelle
de Yann Benoît, Hervé Tanquerelle, chez futuropolis
La Communauté
Entretiens. L'intégrale

de Hervé Tanquerelle, chez futuropolis
Les faux visages
Une vie imaginaire du Gang des Postiches

 
Les deux volumes de La Communauté, initialement parus en 2008 et 2010 sont désormais réunis sous un format intégral.
 
Mai 68, et après? En racontant la création et l’évolution d’une communauté, sur une activité économique en marge du consumérisme, Tanquerelle témoigne d’une aventure unique et hors norme qui a, au fil du temps, défié l’utopie de cette époque. À la manière d’Étienne Davodeau pour Les Mauvaises Gens, armé d’un magnétophone et de ses crayons, il a recueilli le témoignage de son beau-père, Yann Benoît, l’un des fondateurs de cette communauté. S’ouvre entre Yann et Hervé un dialogue mouvant, dont ce récit est le témoin.  Un livre-entretien qui plonge au coeur de ceux qui, il y a quelque quarante ans, ont voulu vivre différemment.
En 1968, Yann est un jeune étudiant qui croit en ses idées et se bat pour une vie choisie. Quatre ans plus tard, avec une bande d’amis, il travaille dans l’atelier de sérigraphie de son père. Ils ont entre 20 et 25 ans et souhaitent tous s’installer à la campagne, avec femmes et enfants. Faute de mieux, ils achètent une ancienne minoterie abandonnée, avec moulin et maisons. Et c’est ce lieu qui engendre l’idée de communauté et la possibilité de mettre en pratique leur credo proclamé avec force un certain mois de mai : travailler sans patron et subvenir aux besoins de chacun. Cette idéologie anticonsumériste
va enfin pouvoir prouver par l’exemple qu’elle n’est pas une utopie !Et la minoterie devint une communauté ! Une communauté authentique, en ce sens qu’elle est différente de l’image fantasmée du mouvement communautaire de l’époque, loin du slogan flower power : sex, drug and rock n’ roll.