Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  17 Novembre 2018
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Jean-Patrick Manchette
Jacques Tardi


La position du tireur couché
Adaptation et dessin de Jacques Tardi. D'après le roman de Jean-Patrick Manchette
Première parution : 09/11/2010

220 x 305 mm
104 pages
Prix de vente : 20 €
Code Sodis : 790039
ISBN : 9782754803779


Acheter l'album en ligne



 
Planches
Les auteurs
Jean-Patrick Manchette
Jacques Tardi
de Jean-Patrick Manchette, Jacques Tardi, chez futuropolis
La position du tireur couché

Le petit bleu de la côte Ouest

Le petit bleu de la côte ouest – La position du tireur couché – Ô dingos, ô chateaux!

L'intégrale
Le petit bleu de la côte ouest - O dingos, ô chateaux - La position du tireur couché - Griffu

Ô dingos, ô chateaux!

Ô dingos, ô chateaux!

de Jacques Tardi, chez futuropolis
Casse-pipe / Carnet du cuirassier Destouches

La débauche

La véritable histoire du soldat inconnu/La bascule à Charlot

La véritable histoire du soldat inconnu/La bascule à Charlot

Mort à crédit

Rumeurs sur le Rouergue

Voyage au bout de la nuit

 
La Position du tireur couché est sans doute le plus célèbre des romans de Manchette.
Tardi l’adapte et c’est un événement dont Libération a rempli ses pages cet été. Avec quelque 100 pages, c’est aussi une de ses adaptations les plus ambitieuses.
 
À 20 ans, Martin Terrier était pauvre, esseulé, inculte et crétin. Mais pour changer tout cela, il avait un plan de vie beau comme une ligne droite.
À 30 ans, Christian Terrier, tueur à gages, sa dernière mission accomplie, impeccablement ou presque, il décide de se retirer, de congédier sa régulière en cinq minutes, lui faisant cadeau de son chat Soudan, de récupérer son fric bien placé, et de rentrer au pays pour couler des jours tranquilles avec sa promise, en tout cas celle qui lui avait promis de l’attendre…
Mais pour se baigner deux fois dans le même fleuve, il faut que beaucoup de sang passe sous les ponts !
Rien ne se déroule donc comme prévu. À commencer par Alice Freux, qui est devenue Madame Schrader.
Et puis, Cox, l’Américain, son donneur d’ordres depuis 10 ans, n’accepte pas son départ à la retraite décidé uni latéralement, et entend bien l’obliger à un dernier contrat.
Quand il retrouve Faulques, son conseiller financier, pendu, suicidé sous le poids des mauvais placements, les carottes sont cuites pour lui. Alors autant accepter la proposition de Cox, dont il semble de toute façon bien impossible de semer les sbires. Mais ce sera un coup à 150 000 et non plus à 200 000 ; quand on est acculé…
Après tout qu’a-t-il encore à perdre ? Sans doute bien plus qu’il ne le pense. Martin Terrier deviendra ce qu’il avait toujours cherché à fuir depuis son enfance, l’ombre de son père, la copie d’un médiocre.
Comme toujours Manchette a volontairement choisi une histoire gorgée de référence au polar pour mieux la dynamiter de l’intérieur, et Tardi se régale !

Rejoignez la page Facebook dédiée aux adaptations de Manchette par Tardi !