Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  1 Octobre 2016
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Emmanuel Moynot


Pierre Goldman
La vie d'un autre
Un récit d'Emmanuel Moynot
Première parution : 09/02/2012

195 x 265 mm
208 pages
Prix de vente : 24 €
Code Sodis : 790027
ISBN : 9782754803687


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Emmanuel Moynot
de Emmanuel Moynot, chez futuropolis
Hurlements en coulisses

Le jour où...
1987-2012 : France Info 25 ans d'actualité

L'heure la plus sombre vient toujours avant l'aube

Paroles de tox
12 témoignages, 16 auteurs de bande dessinée

Pierre Goldman
La vie d'un autre

Pourquoi les baleines bleues viennent-elles s'échouer sur nos rivages?

 
Qui était Pierre Goldman ?  
Juif polonais, né en France, fils de résistants, militant d’extrême gauche,  guérillero révolutionnaire au Venezuela, braqueur et écrivain, Pierre Goldman, insoumis, violent, écorché vif, a connu un destin hors du commun, sujet à controverses et fascination.
De sa vie, Emmanuel Moynot fait un récit sobre, entremêlé d’entretiens inédits avec ceux qui l’ont connu, amis, avocats, intellectuels de l’époque…
Un livre-enquête passionnant, à la mesure de la trajectoire tragique de cet homme hors norme.
 
En décembre 1969, deux pharmaciennes sont tuées et un policier blessé, lors d’une tentative de hold-up boulevard Richard-Lenoir, à Paris. Quatre mois plus tard, la police arrête Goldman, un coupable idéal, au vu des braquages qu’il a déjà commis et de son activisme révolutionnaire. Condamné à la réclusion perpétuelle en 1974, il est finalement acquitté en 76, après un second procès en cassation mené par maître Kiejman. Son comité de soutien d’alors, centralisé par Libération, est constitué entre autres de Mendès-France, Françoise Sagan…
Au cours des six années passées à la prison de Fresnes, il passe deux maîtrises, l’une en espagnol, l’autre en philosophie, il apprend à se connaître en écrivant un livre (Seuil, 1975) et, paradoxalement, découvre la paix intérieure.
Le 20 septembre 1979, en plein Paris, vers midi, Pierre Goldman est tué, il a 34 ans. Dans la demi-heure qui suit, un obscur groupuscule d’extrême droite, signant « Honneur de la police », revendique l’assassinat...

Retrouvez toute l'actualité de Pierre Goldman sur le blog de Futuropolis