Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  28 Avril 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Thierry Murat


Les larmes de l'assassin
Un récit écrit et déssiné par Thierry Murat, librement adapté du roman d'Anne-Laure Bondoux
Première parution : 10/02/2011

195 x 265 mm
128 pages
Prix de vente : 20 €
Code Sodis : 790018
ISBN : 9782754803601


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Thierry Murat
de Thierry Murat, chez futuropolis
Au vent mauvais

Au vent mauvais
musique du BD-concert par The Hyènes

Étunwan

Le vieil homme et la mer

Les larmes de l'assassin

 
Avec plus de vingt récompenses et une quinzaine de traductions, Les Larmes de l’assassin est devenu un roman culte.
Thierry Murat réussit la gageure de l’adapter en bande dessinée, avec la force nécessaire aux terres hostiles de Patagonie et la délicatesse requise par les personnages à la sensibilité enfouie.
Un récit dense, sur l’innocence et le mal, qui interroge la complexité des sentiments humains.
 
Comment survivre à la mort de ses parents, et auprès de l’assassin de ceux-ci ? Peut-on s’attacher à un enfant alors qu’on est capable de tuer des humains de sang froid ?
Peut-il y avoir un rapport filial entre deux êtres que la mort a mis face à face ?

C’est une terre malmenée par le vent, en bordure du Pacifique qui charrie des blocs d’iceberg, c’est au sud extrême du Chili. C’est là que vit Paolo, dans une ferme misérable et isolée, livré à lui-même, plus ou moins abandonné par des parents qui ne s’occupent pas de lui. Si petit, si naïf, quel âge a-t-il ? Il ne le sait.
Un jour, un homme arrive jusqu’à la ferme. C’est Angel Allegria, un truand, un escroc, un assassin. Pour lui, le crime est monnaie courante pour régler tout type de conflit : dettes d’argent, bagarres d’ivrognes… Il tue les parents de Paolo pour mettre fin à deux semaines d’errance et s’approprier leur petite bicoque, refuge idéal pour un homme traqué par la police. Dans un sursaut — de bonne conscience ? —, il épargne Paolo ; il n’a jamais tué d’enfant.
Paradoxalement, une relation d’affection naît entre lui et l’enfant. Ils s’apprivoisent.
Un an plus tard, un autre voyageur arrive. Luis Secunda, 30 ans, fuyant Valparaiso et sa riche famille, s’installe d’abord à côté dans une cahute qu’il construit, puis l’hiver venu, emménage  avec eux dans la ferme. Il apprend à Paolo à lire. Angel n’aime pas cela du tout. Le fragile équilibre affectif entre lui et Paolo est en péril…

Toute l'actualité des Larmes de l'assassin est sur le blog de Futuropolis

* Prix RTL de la Bd du mois 2011

* Prix 2012 du Jury Oecuménique de la bande dessinée

* Prix de la meileure adaptation littéraire / dBD Awards 2012

* Prix Littéraire des lycéens et apprentis de la région Bourgogne 2012

* Sélection Prix Ouest-France Quai des Bulles 2011, festival de St Malo

* Sélection janvier-février 2011 du Prix des libraires de bande dessinée

* Sélection pour le Prix Littéraire des lycéens et apprentis Rhônealpins 2012

* Sélection pour le Prix Littéraire de la Fondation Mouvement pour les Villages d’Enfants 2012