Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  14 Décembre 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Daniel Casanave
Myrto Reiss
Sylvain Ricard


Toi au moins, tu es mort avant
Un récit de Sylvain Ricard et Myrto Reiss. Dessin de Daniel Casanave
Première parution : 05/04/2013

195 x 265 mm
192 pages
Prix de vente : 24 €
Code Sodis : 790013
ISBN : 9782754803557


Acheter l'album en ligne



 
Planches
Les auteurs
Daniel Casanave
Myrto Reiss
Sylvain Ricard
de Daniel Casanave, , Myrto Reiss, chez futuropolis
Toi au moins, tu es mort avant

de Sylvain Ricard, chez futuropolis
... À la folie

Fille de rien

Guerres civiles
Tome 1

Guerres civiles
Tome 2

Kuklos

La mort dans l'âme

Les boules vitales

Motherfucker
Tome 1

Motherfucker
Tome 2

Motherfucker

Motherfucker I, II

20 ans ferme
Un récit pour témoigner de l'indignité d'un système

 
1947. La Grèce sort de la Seconde Guerre Mondiale pour tomber dans le chaos de la guerre civile. Chrònis Mìssios, 17 ans, résistant communiste, est arrêté puis condamné à mort. Gracié, torturé, ballotté de prison en déportation, il va devenir, selon ses termes, durant 21 ans, un «prisonnier professionnel». Basé sur son autobiographie, Sylvain Ricard, Myrto Reiss et Daniel Casanave signent un récit terrible sur ces années noires…
 
1947. La guerre civile fait rage en Grèce. La droite, installée au pouvoir par les Anglais, et la gauche s’entre-tuent dans un pays ravagé. Chrònis Mìssios un jeune adolescent communiste est arrêté et condamné à mort. Il sera gracié de justesse mais restera 21 ans enfermé, balloté de prisons en prisons, torturé. Son histoire, Chrònis Mìssios l’a racontée dans une étonnante biographie parue en 1985 en Grèce, et devenue rapidement un best-seller. Subjugué par cette histoire Sylvain Ricard, Myrto Reiss et Daniel Casanave ont eu envie à leur tour de la faire connaître par le biais de la bande dessinée. Car Chrònis Mìssios ne raconte pas que sa vie, il raconte aussi la guerre civile, la fin du rêve communiste : ses martyrs, d’un dévouement admirable, mais aussi ses dirigeants, rendus aveugles et sourds par l’égoïsme et la bêtise, plus dangereux pour leur cause que leur propre ennemi.