Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  26 Mars 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Philippe Dupuy
Loo Hui Phang


Nuages et Pluie
Un récit de Loo Hui Phang. Dessin de Philippe Dupuy. Couleur d'Isabelle Merlet
Contient 1 tiré à part
Première parution : 11/05/2016

215 x 290 mm
144 pages
Prix de vente : 21,5 €
Code Sodis : 724198
ISBN : 9782754803441


Acheter l'album en ligne



 
Planches
Les auteurs
Philippe Dupuy
Loo Hui Phang
de Philippe Dupuy, Loo Hui Phang, chez futuropolis
L'Art du chevalement

Les enfants pâles
Roman graphique

Nuages et Pluie

Une élection américaine

de Philippe Dupuy, chez futuropolis
Le jour où...
1987-2012 : France Info 25 ans d'actualité

de Loo Hui Phang, chez futuropolis
Cent mille journées de prières
Tome 1

Cent mille journées de prières
Tome 2

 
Après L’art du chevalement, Loo Hui Phang et Philippe Dupuy reviennent ensemble avec un conte fantastique et sensuel, une histoire de vampire chinois, dans l’Indochine des années 20… Un récit hypnotique écrit par l’auteur de L’odeur des garçons affamés (avec Frederik Peeters au dessin, publié aux Éditions Casterman) sublimé par le dessin tout en poésie de Philippe Dupuy, Grand prix d’Angoulême 2008.

Visuels de couverture et 5ères planches disponibles en cliquant sur  Planches
 
Au lendemain de la guerre 14-18, un ancien soldat allemand, Werner, erre quelque part en Indochine. De la guerre il garde une blessure à l’endroit du coeur. Un ami, Georg, l’a sauvé d’un tir ennemi mourant à sa place. Werner se sent coupable de cet épisode. Georg avait femme et enfants. Werner pense qu’il ne pourra racheter ce sacrifice que s’il parvient à trouver l’amour et fonder une famille à son tour. Dans l’Indochine française, il est surtout un paria rejeté des colons. Il vit de menus travaux, et échoue dans une petite ville du Laos, Savannakhet. Il trouve refuge dans une énorme manufacture pareille à une forteresse de style chinois. Son activité est obscure : des matériaux entrent dans l’enceinte, une armée d’employés s’active. Ils sont étranges, vieux, gris, mutiques, éteints. Dans la ville, tout le monde craint la famille chinoise qui possède la manufacture. Des histoires courent à son propos. On dit qu’elle est maudite, prisonnière d’un mal tout-puissant. Les maîtres auraient une fille unique, atteinte d’une maladie rare qui lui interdit de s’exposer à la lumière du jour. La jeune fille ne sortirait de sa chambre qu’à la nuit tombée pour se promener au bord de l’étang, dans la cour intérieure. Pour vérifier ces rumeurs, Werner se cache dans le jardin et attend la nuit...

** Sélection Prix Ellipse(s) 2017 - La Bulle/Médiathèque de Mazé et Page des Libraires **