Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  22 Octobre 2014
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
François Morel
Pascal Rabaté


Bien des choses
Première parution : 27/08/2009

170 x 225 mm
104 pages
Prix de vente : 19,3 €
Code Sodis : 724165
ISBN : 9782754803144


Acheter l'album en ligne



 
Planches
Les auteurs
François Morel
Pascal Rabaté
de François Morel, Pascal Rabaté, chez futuropolis
Bien des choses

de Pascal Rabaté, chez futuropolis
Bienvenue à Jobourg!

Crève Saucisse

Jusqu'à Sakhaline

La Marie en plastique

Le jour où...
1987-2012 : France Info 25 ans d'actualité

Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune

Les petits ruisseaux

Rupestres!

 
Quand Pascal Rabaté décide d'illustrer le texte du dernier spectacle de François Morel, il y a comme une évidence. Il faut dire que ces deux auteurs partagent le même goût de la chronique familiale, des gens ordinaires. On peut dire qu'ils se sont trouvés !
 
Au départ, il y a un spectacle, écrit et joué par François Morel en compagnie de son vieux complice Olivier Saladin et qui connaît un beau succès depuis plusieurs années. À l'occasion sa sortie en DVD, c'est donc le texte original de François Morel qui est illustré par Pascal Rabaté. Un autre regard, pour une belle complicité.

Tout au long du siècle dernier, le vingtième, l'une des traditions estivales consistait à s'adresser des mots écrits à la main sur des petits bouts de carton : la carte postale ! Elle jouait franc jeu, s'exposant à la vue de tous. Elle ne cultivait pas le secret. Elle faisait étalage de son bonheur, s'amusant à susciter la jalousie.
Au verso, on pouvait profiter d'une vue en couleurs : le casino de Royan, la Promenade des Anglais ou un coucher de soleil sur Pornichet. D'autres fois, c'était un âne, une vache ou un verrat avec un soutien-gorge... La légende disait «Vachement bonnes vacances ! », « Bonne ânée ! » ou « Ben mon cochon ! ». On savait rire.
Ce sont ces petits bouts de carton que s'envoient consciencieusement les Rouchon et les Brochon durant leurs vacances. Ainsi se tisse leur vie qui se rêve idéale, même si elle se dévoile insignifiante, étriquée, conventionnelle. Mais on s'en fout ! Après tout une carte postale, c'est un peu de rêve qui passe... Et du rire pour le public de Morel et les lecteurs de Rabaté.

Retrouvez toute l'actualité de Bien des choses sur le blog de Futuropolis et devenez fan de la page Facebook dédiée!