Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  18 Décembre 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Franck Bourgeron
François Sureau


L'Obéissance
Une adaptation écrite et dessinée par Franck Bourgeron. Couleur de Claire Champion
Première parution : 05/11/2009

215 x 290 mm
80 pages
Prix de vente : 17,25 €
Code Sodis : 724135
ISBN : 9782754802796


Acheter l'album en ligne



 
Planches
Les auteurs
Franck Bourgeron
François Sureau
de Franck Bourgeron, chez futuropolis
Aziyadé

La Sainte Trinité
Fantaisie religieuse

de Franck Bourgeron, , chez futuropolis
L'Obéissance

 
Après avoir magnifiquement adapté Aziyadé, le roman de Pierre Loti, Franck Bourgeron revient avec une nouvelle adaptation littéraire. Tirée d’une histoire authentique, L’obéissance, romancée par François Sureau, nous plonge au cœur de la première guerre mondiale et nous démontre qu’hélas, les états ennemis savent s’entendre en matière de tuerie, que ce soit en gros ou en détail.
 
En mars 1918, la « grande guerre » est tout près d'être perdue, sous les coups de l'armée allemande rassemblée pour un dernier assaut. Au même moment, le gouvernement belge demande au gouvernement français de lui prêter la guillotine et le bourreau de Paris, pour exécuter à Furnes, en zone d'occupation allemande, un condamné à mort. Voici plus de cinquante ans que la Belgique n'exécute plus ses criminels, mais le roi des Belges a décidé de faire un exemple. La France accepte. Deibler, « l’exécuteur des hautes œuvres »  se met en route pour Furnes, avec sa machine démontée et rangée dans des caisses, sous la protection d'une petite escorte. Il leur faudra traverser la ligne de front, munis de sauf-conduits délivrés par tous les belligérants. Les Etats se sont mis d'accord, non pour arrêter la tuerie, mais pour permettre à un bourreau d'exécuter un homme de plus.

Retrouvez toute l'actualité de L'Obéissance sur le blog de Futuropolis