Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  21 Novembre 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Golo


Mes mille et une nuits au Caire
Tome 1
Première parution : 12/02/2009

210 x 290 mm
96 pages
Prix de vente : 17,25 €
Code Sodis : 724011
ISBN : 9782754801768


Acheter l'album en ligne



 
La série
Planches
L'auteur
Golo
de Golo, chez futuropolis
B. Traven
Portrait d'un anonyme célèbre

Chroniques de la Nécropole

Mendiants et orgueilleux

Mes mille et une nuits au Caire
Tome 1

Mes mille et une nuits au Caire
Tome 2

 
Lorsque Golo se rend au Caire pour la première fois, il ne se doute pas que ce voyage va bouleverser sa vie. C’est un livre d’Albert Cossery, Mendiants et orgueilleux, qui fut le déclic de ce premier voyage. Golo l’adaptera en bande dessinée quelques années plus tard (adaptation que Futuropolis réédite aujourd’hui) Mais ce sera ses rencontres avec les habitants, derrière le décor clinquant des musées à touristes, qui le feront rester.

Mes mille et une nuits au Caire est le témoignage vécu de ces années passionnées où Golo découvre une autre philosophie de l’existence. Il décrit avant tout la vie quotidienne, à travers un écheveau d’anecdotes et de noktas, (« Les histoires drôles sans lesquelles on ne peut comprendre ce pays »).
C’est aussi le témoignage de l’évolution d’une ville qui, depuis trente ans a beaucoup changé avec l’ouverture économique et le tourisme de masse.
Ce premier volume s’attache plus particulièrement aux années 70 et 80. La dernière partie, à paraître l’année prochaine, reviendra sur les années 90 et 2000.
 
Habitant le Caire depuis plus de 15 ans, Golo revient à travers un écheveau d’anecdotes sur sa découverte et son amour de la ville.
« Mon premier voyage en Egypte date de 1973. Cela m’a passionné et j’y suis retourné dès l’année suivante. Tout cela à cause de la lecture du livre d’Albert Cossery, Mendiants et orgueilleux, qui m’avait passionné, mais paradoxalement, pas parce que cela se passait en Egypte. L’Egypte des musées, des touristes ne m’intéressaient pas, c’était plus un frein qu’autre chose. Mais ce livre a été pour moi une clé qui m’a ouvert de nombreuses portes, voir l’envers du décor. J’ai alors effectué de nombreux séjours en Egypte avant de m’y installer en Janvier 1993."
Guidé par ses deux amis, Goudah et Jamel, ce livre parle de l’Egypte contemporaine. Le travail de Golo entrepris pour ce livre complète son travail dans la presse égyptienne, pour un public local. Golo parle avant tout de la vie quotidienne. Il se revoit découvrant la ville pour la première fois en 1974, buvant le thé ou fumant la chicha, découvrant les mystères de l’Egypte, apprenant les richesses des traductions des Mille et une nuits.
Mais, aussi, de façon faussement triviale, Golo nous raconte aussi ce pays par ses histoires drôles. Dessinateur pudique, Golo quitte sa casquette d’auteur de fiction pour nous offrir un livre à la première personne : « Ce n’était pas évident, mais je ne pouvais pas faire autrement pour ce que j’avais à dire. C’était très important que cela soit un témoignage vécu. Il y a du délire, de la fantaisie, mais c’est continuellement rattaché à quelque chose de vécu, de vivant. Cela m’inquiétait de raconter des noktas. Mais on ne peut pas comprendre l’Egypte sans comprendre l’humour égyptien. Ils sont réputés dans tout le monde arabe pour cela. Impossible de parler du Caire autrement.
Finalement c’est un ouvrage plus ou moins chronologique sur ma découverte de l’Egypte dans les années 70/80. J’avais envie de montrer l’évolution de la ville. Le Caire dont je parle est une ville qui a par  bien des côtés maintenant disparu. Je voulais raconter des choses que j’avais vécues, faire revivre des personnages que j’avais rencontrés, Goudah et Jamel, tous les deux décédés maintenant.
»