Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  Politique de confidentialité Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  24 Août 2019
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Données personnelles Politique de confidentialité
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Gabrielle Piquet


Trois fois un
D'après trois nouvelles de Tonino Benacquista. Adaptation et dessin de Gabrielle Piquet
Première parution : 06/09/2007

170 x 225 mm
160 pages
Prix de vente : 17,25 €
Code Sodis : 717181
ISBN : 9782754801539


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Gabrielle Piquet
de Gabrielle Piquet, chez futuropolis
Être là avec Amnesty International

Les idées fixes

Trois fois un

 
En choisissant d'adapter trois nouvelles de Tonino Benacquista tirées de son recueil Tout à l'ego, Gabrielle Piquet, une toute jeune dessinatrice, signe un premier livre tout en finesse et en légèreté.
Trois nouvelles qui sont autant de portraits, ceux de personnes en apparence tranquilles et sans histoire, qui cachent pourtant un secret ou leurs vraies intentions…

Si Alain Le Guirrec, prétexte un geste humaniste pour mieux séduire une jeune femme, pour quelle raison tonton Louis demande-t-il à son neveu d’être enterré à côté de la volière ?
Et quel est donc l’incroyable secret de ce petit garçon au Q.I. hors norme ?
 

Gabrielle Piquet propose avec Trois fois un, son premier livre de bande dessinée.                                                               (Nous l’avons questionnée  sur son travail d’adaptation.)

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ces trois nouvelles ?


Ce qui m'a plu dans La Pétition, c'est le personnage d’Alain, ambitieux et somme toute très banal, qui se retrouve pris dans un engrenage malgré (à cause de) lui. Ou comment, pour une histoire d'intérêts personnels, on peut en arriver à oublier un enjeu vital pour un autre. Plusieurs actions se déroulant concomitamment, le challenge de l’adaptation a été de les rendre «¿lisibles¿» en bande dessinée.

Pour La Volière, j'ai aimé travailler sur le souvenir, la réminiscence, en prenant garde de ne pas tomber dans la mièvrerie.

Enfin, j'ai trouvé que Q.I. montrait remarquablement bien comment un talent ou des aptitudes hors normes peuvent engendrer une immense solitude, ponctuée de moments ressemblants à des "egotrips" aussi peu constructifs que rassurants.

 
Petit résumé de la première nouvelle (La Pétition) pour vous mettre l’eau à la bouche.
On vous laisse sur votre faim pour les deux autres !

Alain Le Guirrec est animateur sur une petite radio parisienne. Si petite, qu’elle ne lui permet d’interviewer que des vedettes, elles-mêmes, sans grande notoriété. Alors autant le dire, c’est la révolution à la station le jour où Alain doit interviewer la star américaine Harry Walsh. Tout le monde le regarde d’un autre œil, avec fierté. Alain en est sûr, il va enfin connaître son heure de gloire, sa carrière va exploser, c’est certain.

Le jour J, débarque une connaissance qui veut lui faire signer une pétition demandant la grâce d’un prisonnier politique sud-américain à quelques heures de son exécution. Alain se ficherait bien de cette pétition si elle n’avait pas déjà été paraphée par Marlène, la femme de sa vie (même si cette dernière ne le sait pas encore !).

Un éclair de génie traverse son esprit. Pour séduire Marlène, il va faire signer la pétition à Harry Walsh ! Et l’épater¿!

Et même ainsi sauver la vie du condamné¿!