Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  18 Décembre 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Jean Bastide
Vincent Mezil
Bernar Yslaire


La guerre des Sambre
Tome 1
Scénario et mise en scène de Bernar Yslaire. Dessin et couleurs de Jean Bastide et Vincent Mezil
Première parution : 23/05/2007

235 x 310 mm
80 pages
Prix de vente : 13,9 €
Code Sodis : 717068
ISBN : 9782754800570


Acheter l'album en ligne



 
La série
Planches
Les auteurs
Jean Bastide
Vincent Mezil
Bernar Yslaire
de Bernar Yslaire, chez futuropolis
Le ciel au-dessus de Bruxelles...
Tome 1

Le ciel au-dessus de Bruxelles...
Tome 2

Le Ciel au-dessus du Louvre

 
Hugo et Iris, chapitre 1: printemps 1830

Plus ne m'est rien..., commençait avec la mort d'Hugo Sambre. Le père de Bernard laissait derrière lui le manuscrit inachevé de La Guerre des Yeux, l'histoire d'une malédiction familiale s'étendant sur plusieurs générations. Avec Hugo et Iris, récit en trois parties, Bernar Yslaire revient sur la jeunesse d'Hugo Sambre, sur l'écriture de ce livre maudit, sur sa passion funeste pour Iris, la mère de Julie, qui le mène au suicide. Scénariste et metteur en scène, il confie le dessin de ce nouveau cycle à deux jeunes prodiges, Jean Bastide et Vincent Mézil. 
 

20 avril 1830: le jeune Hugo Sambre se marie avec Blanche Dessang. C'est un mariage arrangé. Les deux familles ne s'apprécient pas outre mesure, Monsieur Dessang semble même mépriser Hugo. La pauvre Blanche paraît être la victime de son beau-père, Maxime-Augustin Sambre. Trois mois plus tard, Hugo se rend en Belgique, dans l'usine des charbonnages du Hainaut, à l'invitation de M.Dessang, qui lui en a cédé pour dot la direction. Il laisse à la Bastide, le bastion familial, Blanche, enceinte de trois mois. Au Hainaut, Hugo fait la connaissance d'Horace de Saintange, le contremaître de l'usine aussi surnommé "Le Vicaire". Une complicité naît entre les deux hommes. En fouillant dans la mine, Hugo et le Vicaire découvrent une nécropole préhistorique, ornée de peintures rupestres: plusieurs dizaines de crânes, dont l'un est incrusté de pierres rouges dans les orbites. A cet instant, Hugo sentit confusément au fond de lui que la découverte de cette caverne, pas plus que la rencontre avec Horace Saintange, n'avaient été des hasards... Intérieurement, une petite voix lui criait qu'il avait déjà vécu semblable scène, que ces peintures rupestres lui parlaient...