Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  27 Avril 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Marc-Antoine Mathieu


Les Sous-sols du Révolu
Extraits du journal d'un expert
Récit et dessin de Marc-Antoine Mathieu
Première parution : 12/10/2006

235 x 240 mm
62 pages
Prix de vente : 16,25 €
Code Sodis : 717060
ISBN : 9782754800501


Acheter l'album en ligne



 
Planches
L'auteur
Marc-Antoine Mathieu
de Marc-Antoine Mathieu, chez futuropolis
Les Sous-sols du Révolu
Extraits du journal d'un expert

Rupestres!

 
Cela faisait longtemps que nous attendions un nouvel opus de Marc-Antoine Mathieu. Et nous voila récompensés au-delà  de nos espérances.

Après Nicolas de Crécy, Marc-Antoine Mathieu s’attaque à son tour au musée du Louvre et nous en livre une vision toute personnelle et passionnante.

Comme souvent dans l'œuvre de Marc-Antoine Mathieu, ce parcours est une réflexion en forme de fable qui, cette fois, aborde l’Art, sa conservation et sa transmission.
 

MARC-ANTOINE MATHIEU ET LE LOUVRE

- Marc-Antoine, qu’est-ce qui t’a donné envie d’accepter ce projet ?

- Je n’ai pas accepté tout de suite. En bande dessinée, je ne suis pas à l’aise dans la commande. Puis j’ai visité les lieux, je les ai revisités, la rêverie a opéré. Enfin, la liberté que l’on m’a laissée a achevé les réticences du début.


- Quelles ont été tes contraintes et tes libertés dans cette commande ?

- Je ne voulais pas montrer les œuvres : elles se montrent bien assez elles-mêmes. Et je ne voulais pas non plus montrer ou démontrer le Musée car le cinéma, la photographie le font mieux que la bande dessinée. J’ai préféré suggérer, questionner, — transgresser parfois— l’esprit du Louvre. Je souhaitais le musée du Louvre en filigrane.


- Que retiens-tu de tes nombreuses visites au Louvre ? Portes-tu maintenant un autre regard sur ce musée ?

- Le Louvre est un musée particulier : c’est LE Musée. J’ai le sentiment que nous pouvons le revisiter à l’infini, qu’il nous subjuguera toujours. Il est universel. En ce sens, il n’est pas montrable ! On peut tout au plus poser un regard, des regards.
En visitant ses coulisses, ses recoins, on peut l’approcher d’un peu plus près, saisir deux ou trois de ses secrets, mais il en détient une infinité ! C’est cette universalité là que j’ai essayé de poétiser, sans toucher au Louvre “physique”. D'où sans doute l'idée des souterrains
qui s’est imposée très vite.

- En quoi ce projet se distingue-t-il de ton œuvre ?

- Je pourrais presque dire qu’il ne s’en distingue pas. Le Louvre m’a permis d’explorer des souterrains, comme le thème du “Retour de Dieu” m’avait engagé à explorer une cathédrale.


 
Voyage  de l’autre côté du miroir.

Dans un futur indéterminé, à moins qu’il s’agisse d’un monde parallèle ou d’une autre dimension de la réalité, Marc-Antoine Mathieu nous entraîne dans les profondeurs du musée, dans les entrailles de l’institution.
Nous suivons les pas du Volumeur, chargé de quantifier l'inquantifiable, et de son assistant Léonard. Ils vont arpenter les coulisses du plus grand musée du monde pour en prendre
les mesures. Mais peut-on mesurer l’incommensurable ?

Marc-Antoine Mathieu profite de l’occasion pour nous montrer “ce qu’on ne voit pas”. Dans ces souterrains d’un Louvre imaginaire, il nous dévoile un univers dont le musée ne constitue pas seulement le décor mais aussi la raison d'être.

Véritable entité vivante, ce dernier ne cesse de croître et d'échapper ainsi à toute classification. Plutôt que de confronter notre regard aux œuvres conservées, Marc-Antoine Mathieu préfère traiter le musée comme une œuvre à part entière et nous livre sa réflexion sous la forme d’un voyage à travers des lieux secrets et cachés qui en sont les rouages, la mécanique, la machinerie. De la salle des moulages à l’atelier des cadres, de l’atelier des copies à la salle-du-chef-d'œuvre, nous sommes conviés à une visite originale et surprenante et allons à la rencontre de personnages aux activités curieuses et étrangement inquiétantes.


A découvrir dans la collection du Louvre:

Période glaciaire, de Nicolas de Crécy
Aux Heures impaires, d'Eric Liberge
Le Ciel au-dessus du Louvre, de Jean-Claude Carrière et Bernar Yslaire
Rohan au Louvre, de Hirohiko Araki
Un Enchantement, de Christian Durieux
Le Chien qui louche, d'Étienne Davodeau
La Traversée du Louvre, de David Prudhomme
L'Art du chevalement, de Loo Hui Phang et Philippe Dupuy, en coédtion avec le Louvre-Lens
Les Fantômes du Louvre, d'Enki Bilal
Les Gardiens du Louvre, de Jirô Taniguchi
L'Île Louvre, de Florent Chavouet
Les Rêveurs du Louvre, collectif de 8 auteurs taïwanais et japonais

Rejoignez la page Facebook dédiée à la collection du Louvre!