Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  28 Septembre 2016
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
Kris
Guillaume Martinez


Le monde de Lucie
Tome 1
Récit de Kris. Dessin de Guillaume Martinez. Couleurs de Nadine Thomas et Kness
Première parution : 11/01/2007

205 x 295 mm
104 pages
Prix de vente : 16,75 €
Code Sodis : 717049
ISBN : 9782754800396


Acheter l'album en ligne



 
La série
Les auteurs
Kris
Guillaume Martinez
de Kris, chez futuropolis
Coupures irlandaises

Les ensembles contraires
Tome 1

Les ensembles contraires
Tome 2

Mon père était boxeur

Notre Amérique
Tome 1

Notre Mère la Guerre
Tome 1

Notre Mère la Guerre
Tome 2

Notre Mère la Guerre
Tome 3

Notre Mère la Guerre
Tome 4

Notre Mère la Guerre

Notre Mère la Guerre

Nuit noire sur Brest

Svoboda!
Carnet de guerre imaginaire d'un combattant de la Légion Tchèque
Tome 1

Svoboda!
Carnet de guerre imaginaire d'un combattant de la Légion Tchèque
Tome 2

Un homme est mort

Un sac de billes
Tome 1

Un sac de billes
Tome 2

Un sac de billes
Tome 3

Un sac de billes, I , II

de Kris, Guillaume Martinez, chez futuropolis
Le jour où...
1987-2012 : France Info 25 ans d'actualité

Le monde de Lucie
Tome 1

Le monde de Lucie
Tome 2

Le monde de Lucie
Tome 3

de Guillaume Martinez, chez futuropolis
Motherfucker
Tome 1

Motherfucker
Tome 2

Motherfucker

Motherfucker I, II

Une vie
Winston Smith (1903-1984). La biographie retrouvée
Tome 1

Une vie
Winston Smith (1903-1984). La biographie retrouvée
Tome 2

 
Un centre commercial transformé, en quelques secondes, en un brasier infernal.
Des flammes incontrôlables et dévastatrices, dévorant tout sur leur passage.
Des centaines de victimes. Aucun survivant officiel.
Et au milieu de tonnes de décombres fumants, Margaret, huit ans, qui semble dormir.
Sans la moindre égratignure.
 

Repenser le monde
Par Kris


Je regarde notre monde se diriger vers un gouffre d’absurdités où notre choix se confine soit au consumérisme galopant et à ses satisfactions éphémères, soit aux diverses religions, qui exigent de nous une confiance aveugle en leurs préceptes. Le choix millénaire du « matériel » ou du « divin ».
J’ai la sensation de plus en plus nette que nous arrivons au bout de ces deux logiques. La consommation effrénée a fait perdre tout repère à de trop nombreux gamins en les pétrissant de modèles vides et inutiles. Le travail n’est plus une valeur pour eux. Pas assez rentable. Seul compte l’argent facile qui leur permettra de satisfaire leur pulsion de « possession », les plongeant alors parfois dans la délinquance ou de nouvelles formes de gangstérisme.
Quant à la religion, elle mène de plus en plus de gens égarés vers l’extrémisme le plus aveugle ou de nouvelles formes sectaires, toutes aussi dangereuses.

Comment se satisfaire de modèles si frustrants et si peu épanouissants ?
 
Cette constatation amère est le socle de l’histoire de Lucie. Nous y suivons des gamins des rues, démunis, qui essaient de se frayer un chemin dans ce monde dans lequel il n’y a ni réponse, ni place pour eux. C’est alors qu’apparaît Lucie, une jeune russe disparue quelque 40 années plus tôt. Lucie est une vraie personnalité atypique, profondément différente pour ne pas dire « nouvelle » qui va parvenir à créer un pont psychique avec cette société anté-apocalyptique.

En introduisant la parapsychologie dans cet univers très terre-à-terre, Guillaume Martinez et moi souhaitions nous poser la question d’une troisième voie possible, entre le « Tout humain » et le « Tout divin », une voie qui pourrait peut-être allier ces deux modes de vie qu’on oppose généralement alors qu’ils sont peut-être bien plus liés qu’on ne le croit. Chercher certaines réponses au plus profond de nous-mêmes : dans notre cerveau…
Nous savons que nous n’utilisons qu’une partie infime de nos capacités cérébrales. Que se passerait-il si nous parvenions à exploiter l’intégralité de ces capacités ? Que découvririons-nous sur nous, sur les raisons profondes de notre existence, sur notre capacité à changer et améliorer ce qui nous entoure ?

Que l’on soit clair cependant, Le Monde de Lucie posera bien plus de questions qu’il n’apportera de réponses. Il est tout de même écrit par deux humains du XXI siècle !

Sous ses dehors désespérés, Le Monde de Lucie est aussi une histoire foncièrement optimiste, symbolique d’une société en plein chaos, période de vide, de désordre et de confusion, mais période aussi nécessaire à la (re)création : celui d’un potentiel humain fabuleux qui reste à exploiter...

 
Dans une mégapole d’un futur proche, une adolescente apeurée et muette déambule en chemise de nuit, avec pour seule identité un prénom brodé sur le tissu : Lucie.
Un peu plus loin un groupe d’enfants des rues, rebelles et désespérés, mettent le feu à un centre commercial, causant des centaines de morts, y compris la leur, dans une folie incompréhensible.
Seule la petite Margaret a survécu.
Elle était au cœur des flammes, mais sur son corps, aucune trace du drame.
Plongée dans une sorte de coma, elle se réveille de temps en temps pour parler en russe, une langue qu’elle n’a jamais apprise.
Un black-out total est décrété sur sa personne.
Emma et Sacha, deux scientifiques ayant travaillé sur les pouvoirs latents du cerveau, semblent à même de communiquer avec elle.
Jusqu’à ce que Margaret entre en lévitation, replongeant les scientifiques dans un passé trouble flirtant avec le paranormal…
Nous voilà entraînés au-delà de la raison, dans le labyrinthe du cerveau et de ses potentiels psychiques.