Les nouveautés A paraître Le Catalogue Le Catalogue historique Infos pratiques  La newsletter Je recherche...
On vous dit tout (ou presque) ! C'est le blog
  29 Juillet 2017
 
Ils sont parus ! Les nouveautés
On y travaille ! A paraître
Oh, des beaux livres ! Le Catalogue
Ah, la nostalgie ! Le Catalogue historique
Nous contacter ! Infos pratiques
Abonnez-vous ! La newsletter
Je recherche...
un auteur
un article
un titre
 
 
« Depuis que je suis petite, j’ai le sentiment que ce que l’on appelle le « divin » est immanent à notre réalité quotidienne. C’est possible que mon enfance à Taïwan y soit pour quelque chose, que les rites taoïstes qui se pratiquaient là-bas m’aient influencé, mais je n’en suis pas sûre. Les taoïstes ont finalement une approche assez matérialiste du divin ! Disons que je n’ai simplement jamais pu me résoudre à avoir une vision du monde rationaliste. Refuser au monde toute dimension sensible et mystérieuse, chercher à tout « expliquer », à tout « rationaliser », me semble réducteur et enfermant."
 
 
 

Lorsqu’elle était adolescente, Johanna pensait pouvoir repeindre le monde « en rose » en faisant des tags et des graffitis sur les murs de sa ville... C’était dans les années 80 et cela correspondait aussi à la culture urbaine de l’époque. Cette anecdote illustre à sa manière les illusions que l’on peut avoir dans sa jeunesse quand on parle de changer le monde ou d’accéder à la liberté.

Depuis, elle milite dans son œuvre, comme dans sa vie, pour l’écologie, contre la publicité, pour la culture et pour que la poésie envahisse notre quotidien.

 
 
La biographie
 

Johanna Schipper est née en 1967 et vit à Bordeaux.

Elle est née à Taiwan. Elle a été élevée entre deux cultures, celle de la Chine traditionaliste et taoïste qu’étudiait son père sinologue, et sa culture maternelle néerlandaise. Cela augurait une vie de voyageuse...
Après sa scolarisation, en France, puis sa naturalisation, les bandes dessinées sont vite devenues ses lectures de prédilection. À défaut d’en comprendre le texte, elle imaginait ses propres histoires à partir des séquences d’images.

De 1992 à 2000, après ses études à l’École Supérieure de l’Image d’Angoulême et avant de publier ses propres albums, elle a été une “ petite main ” : coloriste et organisatrice d’expositions. Ces années furent cependant déterminantes pour elle : les éditions Fréon et Amok tenaient alors leur café littéraire “ Autarcic Comics ” à Paris. Tous les mois, elle y croisait la fine fleur de la bande dessinée indépendante...  

En 2000, début de la série jeunesse Les Phosfées (3 volumes parus aux éditions Delcourt).
En 2004, publication de Née quelque part, aux éditions Delcourt, où Johanna raconte son voyage retour à Taiwan.

2005 : Une par une, aux éditions de l’An 2, sous le pseudonyme de Nina.
2006 : Six Cygnes, aux éditions Delcourt. Johanna participe à l’exposition collective « BD Reporters » au Centre Pompidou.
2007 : Publication de Nos âmes sauvages, Éditions Futuropolis.    

2010: Le Printemps refleurira, 2 tomes, Futuropolis.

Pour en savoir plus sur l'auteur: http://www.johannaschipper.com/

 


Le printemps refleurira
Tome 1
Un récit écrit et dessiné par Johanna
Première parution : 11/02/2010
230 x 290 mm
56 pages
Prix de vente : 15,25 €
Code Sodis : 724043
ISBN : 9782754802024
     

Le printemps refleurira
Tome 2
Un récit écrit et dessiné par Johanna
Première parution : 03/06/2010
225 x 290 mm
56 pages
Prix de vente : 15,25 €
Code Sodis : 724159
ISBN : 9782754803083
     

Nos âmes sauvages
Récit écrit et dessiné par Johanna
Première parution : 08/11/2007
225 x 290 mm
72 pages
Prix de vente : 15,25 €
Code Sodis : 717089
ISBN : 9782754800730