En librairie le 8 novembre

Le Premier Homme, Albert Camus et José Muñoz

À l’occasion du centenaire de la naissance d’Albert Camus (Prix Nobel de littérature), Futuropolis publie une somptueuse version du Premier homme, accompagné des encres du maestro José Muñoz…

Le Premier homme, roman inachevé d’Albert Camus, illustré par José Muñoz

Prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre, en 1957, Albert Camus travaillait au Premier Homme, au moment de sa mort, survenue dans un accident de voiture, le 4 janvier 1960. La somptueuse et émouvante version illustrée, proposée par José Muñoz, est une véritable redécouverte de ce récit autobiographique inachevé. Un dialogue en toute subjectivité, entre écrit et dessin. Elle paraît pour les 100 ans de la naissance d’Albert Camus.

Alger. Une charrette cahotée dans la nuit transporte une femme sur le point d’accoucher. Plus tard, naît le petit Jacques, celui-là même que l’on retrouve, à 40 ans, à Saint-Brieuc, devant la tombe de son père, tué au début de la guerre de 14-18, alors qu’il était enfant. « Il prend alors brusquement conscience, qu’il est aujourd’hui plus âgé que ne l’était son père au moment de sa mort. Cela bouleverse en lui l’ordre du temps. Il devient le « premier homme ». Faute de témoignages suffisants, sa recherche du père se révèlera décevante. Cependant, elle permettra à Jacques de recomposer l’univers de son enfance, de confesser ses fautes à sa mère. Rarement Camus ne s’est livré avec autant d’intimité sur lui-même et ses proches. » (Pierre-Louis Rey)
« En somme, je vais parler de ceux que j’aimais », écrivit Camus dans une note d’intention pour Le Premier Homme.

Également disponible en librairie à partir du 8 novembre, le coffret Camus/Muñoz, réunissant L’Étranger et Le Premier homme, illustrés par José Muñoz.

À découvrir ici: http://www.futuropolis.fr/fiche_titre.php?id_article=790340

.
.
.
.

Pour en savoir plus sur les évènements prévus pour célébrer le centenaire de la naissance d’Albert Camus: http://www.gallimard.fr/Actualites/Centenaire-Albert-Camus
.
.
.
.
.
.

José Muñoz est à l’honneur dans ce nouvel agenda Pléiade 2014! Comme chaque année La Pléiade et les libraires vous offrent un magnifique agenda, fabriqué en série limitée, pour l’achat de deux volumes de la collection.
.
.
.
.
.

****************************************************************************

Tsunami, de Stéphane Piatzszek et Jean-Denis Pendanx

C’est le récit tout à la fois d’une recherche d’un proche disparu et un polar initiatique au cœur de l’Indonésie, plusieurs années après les ravages du tsunami. L’occasion pour Piatzszek de raconter cet archipel qu’il aime tant et connaît bien, et pour Pendanx de laisser ses talents de peintre explorer une nature luxuriante, des lumières somptueuses en réalisant des planches envoutantes.

Neuf ans après le tsunami de 2004, Romain Mataresse, jeune électricien de 24 ans, débarque avec son seul à dos, à Bandah Aceh, au Nord de l’île de Sumatra. Il est bien décidé à comprendre ce qui est arrivé à sa sœur aînée disparue. Elsa était toubib, en mission humanitaire dans l’archipel dévasté. Le dernier mail qu’elle envoyé à sa famille en 2005, disait qu’elle souhaitait souffler un peu après ce qu’elle venait de voir et de vivre, en voyageant quelques temps en Asie. Depuis, plus rien, ni de la part de la police locale, ni via le détective embauché par la famille. Romain a décidé de partir sur ses traces pour répondre aux questions de leur mère qui ne s’est pas remise de cette disparition. D’île en île, de rencontre en rencontre, de drogue en hallucinations, le jeune homme mène une quête insolite et mystérieuse, jamais désespérée, mais où les morts ont leur mot à dire… C’est une enquête autant qu’une initiation pour Romain. En découvrant qui était sa sœur, de plus de 16 ans son aînée, les derniers mois de sa vie de sculptrice, les raisons de sa disparition, il apprend aussi à connaître une culture et une civilisation insoupçonnées, lui qui n’avait jamais mis les pieds hors de l’hexagone, grâce à une jeune Papoue en cavale dont il tombe malgré lui amoureux. Les rites vaudou, les morts qui marchent, lui permettront de se connaître et de devenir adulte, en aidant « un fantôme, il a gagné un ange-gardien à vie »…

Du même scénariste, chez Futuropolis: Fête des morts, avec Olivier Cinna

Le Temps de vivre, avec Séra

Du même dessinateur, chez Futuropolis: Abdallahi (intégrale) et Jeronimus (intégrale), avec Christophe Dabitch

Svoboda! (2 tomes parus), avec Kris

Expositions et dédicaces de Jean-Denis Pendanx prévues pour le mois de novembre: http://www.futuropolis.fr/agenda-des-dedicaces-novembre

****************************************************************************

Young, Tunis 1911 – Auschwitz 1945, d’Aurélien Ducoudray et Eddy Vaccaro

Après avoir raconté la vie de Battling Siki dans Championzé, Aurélien Ducoudray et Eddy Vaccaro reviennent sur le devant du ring avec une nouvelle biographie de boxeur, celle de Victor Young Perez. 136 combats, 91 victoires dont 27 par KO, Young devint à 20 ans, le plus jeune champion du monde des poids mouches. Le 20 novembre 2013, son biopic avec Brahim Asloum dans le rôle titre, sera à l’affiche des salles de cinéma.

Né dans une modeste famille juive de Tunis en juin 1911, Victor Perez se passionne très jeune pour la boxe, et décide de devenir champion du monde, comme le Sénégalais Battling Siki ! En 22, il s’installe à Paris, travaille dans un magasin de chaussures et commence à s’entraîner sous la direction de son premier manager, Joe Guez. Il est très vite remarqué, tout le monde s’accorde à dire que c’est un pugiliste né, qu’il a du souffle, de l’esquive et est rapide. Il est sacré champion de France poids plume en 1930, avant de devenir champion du monde l’année suivante. Il devient la coqueluche du Tout-Paris, l’amant de la très belle Mireille Balin, mannequin, danseuse et bientôt actrice (Elle sera l’héroïne de Pépé le Moko, avec Jean Gabin), et la Tunisie en fait un héros. Mais le 31 octobre 1932, à Manchester, il cède son titre de champion du monde au profit de Jackie Brown. Cette date marque pour lui, la fin des jours heureux, de la gloire et de la vie facile. C’est le début d’une lente descente aux enfers, qui aboutit à Auschwitz, en 1943. Il y fait l’objet d’un traitement particulier. Le commandant de son camp étant un passionné de boxe, il lui est demandé d’entraîner une équipe de prisonniers pour présenter régulièrement des combats, et il travaille aux cuisines. Une faveur qui lui permet de nourrir en catimini ses compagnons de chambrée. Il sera d’ailleurs abattu par les nazis, le 22 janvier 45, alors qu’il est pris à distribuer du pain. Il portait sur son avant-bras gauche, le numéro 157178.

Un destin qui inspire les créateurs ! La vie de Young Perez a fait déjà l’objet d’une bande dessinée aux éditions Futuropolis : À l’ombre de la gloire de Denis Lapière et Aude Samama.

Du même scénariste, chez Futuropolis: Békame (1 tome paru), avec Jeff Pourquié, La Faute aux chinoiset Clichés de Bosnie, avec François Ravard

Des mêmes auteurs chez Futuropolis : Championzé

Pour en savoir plus sur Aurélien Ducoudray: http://boulamatari.blogspot.fr/

Pour en savoir plus sur Eddy Vaccaro: http://zarmatelier.over-blog.com/categorie-865095.html

.
.

Au cinéma le 20 novembre: Victor Young Perez, de Jacques Ouaniche, avec, dans le rôle titre, Brahim Asloum.
.
.
.
.
.
.

****************************************************************************

Les Fantômes du Louvre, édition grand format, d’Enki Bilal

Futuropolis propose pour cette fin d’année, une édition en grand format du livre d’Enki Bilal. Cette édition permettra d’appréhender les peintures d’Enki Bilal dans un format exceptionnel qui permettra à tous les amateurs d’en apprécier le travail et la finesse. Les peintures originales des Fantômes du Louvre ont fait l’objet d’une exposition au sein du musée du Louvre du 19 décembre 2012 au 18 mars 2013. La première consacrée à un auteur de bande dessinée dans ce lieu de haut prestige.

Ils sont 22… 22 femmes, hommes, enfants, à hanter les couloirs du musée du Louvre. Ils sont morts depuis longtemps, souvent de manière violente… Ils sont légionnaire romain, muse, peintre, officier allemand… Ils ont croisé un jour un peintre, un sculpteur, leur modèle… Enki Bilal les a croisés, errants dans les couloirs du Louvre, à proximité de l’oeuvre qui a fait basculer leur vie : La Joconde, La Victoire de Samothrace, un Christ couché, un masque égyptien… Enki Bilal les a immortalisés à sa manière, près de l’oeuvre qui les a marqués à jamais. À travers ces 22 destins, Enki Bilal nous décrit dans quelles circonstances ces oeuvres furent créées. Il nous fait ainsi revivre 5000 ans d’histoire, 5000 ans de création.

Déjà parus, dans la même collection: Période glaciaire, de Nicolas de Crécy, Les Sous-sols du révolu, de Marc-Antoine Mathieu, Aux heures impaires, d’Éric Liberge, Le Ciel au-dessus du Louvre, de Jean-Claude Carrière et Bernar Yslaire, Rohan au Louvre, d’Hirohiko Araki ,  Un enchantement, de Christian Durieux et Le Chien qui louche, d’Étienne Davodeau.


Le Premier homme, d'Albert Camus, illustré par José Muñoz
Le Premier homme, d'Albert Camus, illustré par José Muñoz ©Futuropolis 2013
Le Premier homme, d'Albert Camus, illustré par José Muñoz ©Futuropolis 2013
Le Premier homme, d'Albert Camus, illustré par José Muñoz ©Futuropolis 2013
Le Premier homme, d'Albert Camus, illustré par José Muñoz ©Futuropolis 2013
Le Premier homme, d'Albert Camus, illustré par José Muñoz ©Futuropolis 2013
Coffret L'Étranger et Le Premier homme, d'Albert Camus, illustrés par José Muñoz
Tsunami, Stéphane Piatzszek et Jean-Denis Pendanx ©Futuropolis 2013
Tsunami, page 1 ©Futuropolis 2013
Tsunami, page 2 ©Futuropolis 2013
Tsunami, page 3 ©Futuropolis 2013
Tsunami, page 4-5 ©Futuropolis 2013
Tsunami, page 6 ©Futuropolis 2013
Young, Aurélien Ducoudray et Eddy Vaccaro ©Futuropolis 2013
Young, page 1 ©Futuropolis 2013
Young, page 2 ©Futuropolis 2013
Young, page 3 ©Futuropolis 2013
Young, page 4 ©Futuropolis 2013
Young, page 5 ©Futuropolis 2013
Les Fantômes du Louvre, Enki Bilal (édition grand format) ©Futuropolis 2013

Publié le 8 novembre 2013 - Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


  • 0

  • +

  • 3838
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite