En librairie le 8 janvier

Début janvier, Futuropolis vous propose de découvrir le nouvel album de Joe Sacco, « Payer la terre », dans lequel il revient au genre documentaire en allant à la rencontre d’autochtones dans les territoires du Nord-Ouest du Canada. Une enquête passionnante sur les Denes, peuples indigènes vivant sur des terres non propices à la colonisation agricole et qui restèrent livrés à eux-mêmes, jusqu’à ce que la découverte de pétrole et d’or incite le gouvernement à officialiser son autorité sur eux, comme sur leurs terres. Avec « Pas de pitié pour les Indiens », Nicolas Dumontheuil signe une chronique sur l’enfance tendre et touchante, inspirée de ses propres souvenirs.

PAYER LA TERRE

Dessin et récit de Joe Sacco

272 pages

Format : 19,5 x 26,5 cm

Prix : 26 euros

EAN : 978-2-7548-1855-1

Joe Sacco, qui n’avait plus réalisé de bande dessinée documentaire depuis Gaza 1956 en 2010, revient à ce genre qu’il a popularisé. Avec Payer la terre, il nous entraine dans les Territoires du Nord-Ouest au Canada, une région grande comme la France et l’Espagne réunis, mais peuplé de seulement 45 000 habitants. Allant à la rencontre des autochtones, il nous retrace l’histoire de ce pays depuis l’arrivée des premiers colons et en dresse un portrait terrible, tant économique qu’écologique qu’humain.

 

PAS DE PITIÉ POUR LES INDIENS

Dessin et récit de Nicolas Dumontheuil

96 pages

Format : 24,6 x 30,7 cm

Prix : 19 euros

EAN : 978-2-7548-2745-4

1976. Un petit village de 400 habitants dans le sud-ouest de la France. Ici, le curé et les fermiers côtoient les quelques hippies qui sont venus s’installer en communauté. C’est surtout le terrain de jeu de Jean, 8 ans, et de ses copains Titi et Jules. Insouciants, ils font péter des bouses de vaches et jouent aux cows-boys … jusqu’au jour où une de leurs bêtises coûte la vie à un fermier…



Publié le 9 décembre 2019 - Tags : ,


  • 0

  • +

  • 11178
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite