En librairie le 7 janvier

07012016-150px

Pour bien commencer la nouvelle année, nous vous proposons 4 titres complètement différents : La Vraie vie, roman graphique sur la place accordée à Internet dans nos vies, Martin Eden, somptueuse adaptation du fameux roman de Jack London, Le Grand A, enquête sur la plus grand hypermarché de France et Au nom du fils, l’intégrale, dont l’adaptation télévisée sera diffusée sur Arte le 29 janvier prochain!

*
*
*
*
*

La Vraie vie, de Thomas Cadène et Gréogry Mardon

Format 195 x 265 mm /  136 pages /  Prix 20 € / ISBN : 978-2-7548-1208-5

Un livre de bande dessinée qui épouse le prisme éclaté de nos écrans ouverts et déshabille les pratiques internautes débridées. Histoire d’amour et de rencontres, La Vraie vie est un roman graphique qui révèle avec acuité et sagacité la place accordée désormais à Internet dans notre mode de vie.

Jean, la trentaine heureuse, est employé municipal en province. Célibataire, il mène une vie paisible le jour, et passe ses nuits sur Internet. Il aime dialoguer avec des inconnus aux pseudonymes extravagants, télécharger des films pornographiques, écouter de la musique, jouer à des jeux en ligne d’une grande violence où le massacre est de mise. Sa vie en ville se confond à sa vie d’internaute, les échanges nocturnes avec Timfusa qui semble vivre dans le Wyoming sont aussi nécessaires que de tomber amoureux de Carine au fil des jours. Jusqu’à ce que Jean soit rattrapé par la réalité de la vie qui passe, et de la maladie qui l’emportera.

Vu dans la presse: Télérama, Rue89, La Ligne claire : « Cadène et Mardon (…) ont parfaitement réussi leur démonstration », France 3 Pays de la Loire : »premier album de l’année 2016, premier coup de coeur ! », La Grande parade: « un one-shot de qualité! » ; 4 étoiles pour Bodoï ou encore, coup de cœur de 1001BD.com !

De Grégory Mardon, chez Futuropolis : Le Fils de l’ogre, Sarah Cole (une histoire d’amour d’un certain type) et L’Échappée

*
*
*
*
*

Martin Eden, d’après le roman de Jack London, par Denis Lapière et Aude Samama

Format 195 x 265 mm / 176 pages / Prix 24 € / ISBN : 978-2-7548-1013-5

Sept ans après la publication de son roman, Jack London est retrouvé mort chez lui, le 22 novembre 1916, le sang empoisonné. Très certainement suicidé. Aventurier, marin, romancier, né en 1876 sous le nom de John Griffith Chaney, Jack London est l’un des premiers écrivains à avoir fait fortune avec sa littérature, s’inspirant de ses propres expériences dans son milieu de naissance.

Martin Eden est le roman le plus autobiographique de Jack London et l’un des livres majeurs de la littérature du XXe siècle. Martin Eden est un jeune marin né dans les bas-fonds d’Oakland. Un soir, il défend un jeune homme lors d’une rixe. Celui-ci, fils d’une famille aisée, l’invite chez lui à dîner pour le remercier. À cette occasion, Martin rencontre sa soeur, Ruth Morse, jeune fille délicate, dont il tombe éperdument amoureux. Il décide de s’instruire pour la conquérir. Petit à petit, d’abord pour lui plaire, puis avec le goût d’apprendre toujours davantage, il devient un homme cultivé et s’efforce de devenir célèbre en devenant écrivain. Malgré le talent qu’il pense avoir, il n’arrive pas à vivre de sa plume. Tous ses manuscrits sont refusés par l’Édition. À la suite de la parution d’un article dans un journal local dans lequel il est présenté comme socialiste, ce qu’il n’est pas, Ruth le quitte. Il n’a plus le goût d’écrire, mais brusquement il devient un auteur à succès. Martin Eden part pour s’établir sur une île du Pacifique. Sur le bateau, n’ayant plus le goût à rien, usé par l’hypocrisie ambiante, il se laisse glisser sur la mer. Aude Samama, talentueuse illustratrice, travaille sa peinture jusqu’à l’épure, avec pour inspiration l’expressionnisme allemand, en résonance avec le récit délicat de Denis Lapière sur la fragilité et la complexité des êtres.

des mêmes auteurs, chez Futuropolis : Amato et À l’ombre de la gloire

de Denis Lapière, avec Frank Giroud et Ralph Meyer : Page noire

Découvrez le site de Denis Lapière : http://www.lapiere.be/

*
*
*
*
*

Le Grand A, de Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer

Format 195 x 265 mm / 136 pages / Prix 20€ / ISBN 978-2-7548-1038-8

En 1972, en périphérie d’Hénin-Beaumont, sortait de terre le plus grand hypermarché de France, le Grand A. 40 ans plus tard, les auteurs dressent le portrait de cette ville dans la ville. À la construction du Grand A, nul ne savait quelles seraient les conséquences de sa présence sur le centre-ville d’Hénin-Beaumont et sa région. Aujourd’hui, le taux de chômage est très élevé dans la commune, mais le Grand A en demeure le poumon économique Pour mieux comprendre le fonctionnement de cet hypermarché, les auteurs ont interrogé des clients, bien sûr, mais aussi, des caissières, des employés, la direction, des agriculteurs et des fournisseurs. Ainsi que les commerçants délaissés du centre-ville.

L’Hypermarché est-il un ogre qui dévore et détruit tout sur son passage ou est-il source de développement ? Comment fonctionnent les filières d’approvisionnement ? Les producteurs locaux sont-ils les laissés-pour-compte de ce gigantisme ? Les clients sont-ils les victimes de la guerre économique liée au modèle de consommation ou en sont-ils les bénéficiaires ? Les hypermarchés sont-ils responsables de la malbouffe ? Le petit commerce et la vie des centres-villes sont-ils victimes ou coupables de ne pas s’être adaptés ?

Découvrez les vingt premières pages, publiées sur notre blog : http://www.futuropolis.fr/en-prepublication-le-grand-a-de-xavier-betaucourt-et-jean-luc-loyer

De Jean-Luc Loyer, chez Futuropolis : Sang noir (1906, la catastrophe de Courrières)

Découvrez le blog de Jean-Luc Loyer : http://auteurmaximum.blogspot.fr/

*
*
*
*
*

Intégrale Au nom du fils, de Serge Perrotin et Clément Belin

Format 210 x 290 mm / 96 pages / Prix 18€ / ISBN 978-2-7548-1618-2

Le récit juste et poignant d’un homme simple, bouleversé par la disparition de son fils. Que peut faire un père quand il apprend que son fils a été enlevé par les FARC en Colombie ? Au-delà de l’exotisme, Au nom du fils est une formidable leçon d’humanité ! 

L’adaptation télé de la bande dessinée, réalisée par Olivier Peray, sera diffusée par Arte, vendredi 29 janvier 2016, à 20h55 !

Michel Garandeau est ouvrier aux chantiers navals. Pendant une pause déjeuner, il entend à la radio que de jeunes Européens, dont un Français, ont été enlevés par les FARC. La nouvelle le pétrifie. Son fils de 23 ans, Étienne, est en effet parti depuis plusieurs mois en Amérique du Sud. Le salaire de cinq étés de travail lui a été nécessaire pour s’offrir cette année sabbatique, qui clôt cinq ans d’études avant de se lancer dans la vie active. De retour chez lui, Marie, l’épouse de Michel, lui annonce que le ministère des Affaires Étrangères a appelé, et elle confirme ainsi ce qu’il redoutait. Les FARC nient l’enlèvement, les autorités tant françaises que colombiennes ont tellement l’air de patauger que Michel, n’ayant confiance en personne, décide de se rendre lui-même sur place, sur le site précolombien de Ciudad Perdida, au coeur de la Sierra Nevada. Marie ne pourra pas l’en dissuader. Lui qui ne parle pas espagnol, n’a même jamais pris l’avion, se retrouve dans une drôle d’aventure où rien ne correspond à ce qu’il connaît. Il tient un carnet de bord pour sa femme. Il y figure ses rencontres : Ruth, une jeune Suissesse, qui guide ses premiers pas en terre inconnue ; Martin le Québécois qui a passé deux mois en compagnie d’Étienne… C’est un journal qui retrace aussi l’évolution de ses sentiments à l’égard de son fils. Colère, révolte, incompréhension, perplexité, culpabilité, respect, autant d’émotions exacerbées par la rupture d’avec son quotidien, son éloignement, sa solitude de voyageur et la situation hors norme à laquelle il est confronté.

De Clément Belin, chez Futuropolis : Les Marins perdus, d’après le roman de Jean-Claude Izzo

*
*

Bonnes lectures!

*
*


La Vraie vie ©Futuropolis 2016
La Vraie vie -p3©Futuropolis 2016
La Vraie vie -p4©Futuropolis 2016
La Vraie vie -p5©Futuropolis 2016
La Vraie vie -p6©Futuropolis 2016
La Vraie vie -p7©Futuropolis 2016
Martin Eden©Futuropolis 2016
Martin Eden -p3©Futuropolis 2016
Martin Eden -p4©Futuropolis 2016
Martin Eden -p5©Futuropolis 2016
Martin Eden -p6©Futuropolis 2016
Martin Eden -p7©Futuropolis 2016
Le Grand A ©Futuropolis 2016
Le Grand A -p3©Futuropolis 2016
Le Grand A -p4©Futuropolis 2016
Le Grand A -p5©Futuropolis 2016
Le Grand A -p6©Futuropolis 2016
Le Grand A -p7©Futuropolis 2016
Intégrale Au nom du fils ©Futuropolis 2016
Intégrale Au nom du fils -p3©Futuropolis 2016
Intégrale Au nom du fils -p4©Futuropolis 2016
Intégrale Au nom du fils -p5©Futuropolis 2016
Intégrale Au nom du fils -p6©Futuropolis 2016
Intégrale Au nom du fils -p7©Futuropolis 2016
Dossier de presse-ARTE-p1
Dossier de presse-ARTE-p2
Dossier de presse-ARTE-p3
Dossier de presse-ARTE-p4

Publié le 7 janvier 2016 - Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


  • 0

  • +

  • 6715
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite