En librairie le 3 avril

Début avril, Futuropolis vous fait découvrir trois nouveaux albums : se plongeant dans les multiples écrits et témoignages sur le film de John Huston, The Misfits, Luz nous livre l’album « Hollywood menteur », sur l’un des plus grands films Hollywoodien de tous les temps. Avec « Ceux qui construisent des ponts », Alfonso Zapico nous propose un véritable outil de travail sur les luttes d’indépendances régionales basques et les enjeux humains qu’elles véhiculent. « Les Heures passées à contempler la Mère » nous embarque dans les souvenirs, les relations, et le peu de famille qui entoure Sandra, trentenaire et écrivaine, abandonnée par son éditeur et ex-mari. Sébastien Vassent et Gilles Larher abordent le délicat sujet de la création et de la filiation.

HOLLYWOOD MENTEUR

Dessin et récit de Luz

112 pages

Format : 23 x 32,5 cm

Prix : 19 euros

EAN : 978-2-7548-2422-4

En 1960, John Huston tournait au cœur du Nevada l’un de ses films les plus ambitieux, The Misfits (sorti en France sous le titre Les Désaxés). Au casting, Marilyn Monroe, Clark Gable, Montgomery Clift, Eli Wallach, sur un scénario d’Arthur Miller. Un film crépusculaire qui pour beaucoup signe la fin de l’âge d’or d’Hollywood. Comment un film aussi ambitieux que The Misfits, réunissant la crème d’Hollywood a pu se transformer en un échec retentissant à sa sortie ? Luz revient sur le tournage de ce film mythique.

 

CEUX QUI CONSTRUISENT DES PONTS

Dessin et récit d’Alfonso Zapico

200 pages

Format : 20 x 27,3 cm

Prix : 25 euros

EAN : 978-2-7548-2637-2

En mai 2018, l’organisation armée indépendantiste Basque ETA (pour Euskadi Ta Askatasuna) annonçait sa dissolution. Alfonso Zapico a proposé à deux personnalités politiques et culturelles basques, qui furent dans des camps opposés, de se rencontrer pour parler des sources de l’histoire et pour envisager l’avenir, ensemble… Un livre profondément vivant, publié au printemps 2018 en Espagne et qui a permis d’ouvrir le débat.

 

LES HEURES PASSÉES A CONTEMPLER LA MÈRE

Dessin de Sébastien Vassant

Récit de Gilles Larher

256 pages

Format : 20 x 27,3 cm

Prix : 27 euros

EAN : 978-2-7548-1668-7

Sandra, trentenaire et écrivaine, tout juste larguée par son éditeur et ex compagnon, décide enfin de reprendre le roman sur sa mère qu’elle n’a pas eu le courage d’écrire… Près de dix ans après le très remarqué l’Accablante apathie des dimanches à rosbif,
Gilles Larher et Sébastien Vassant reviennent avec une comédie romantique légèrement teintée de mélancolie. Portée par des personnages attachants, les dialogues font mouche, l’ensemble magnifié par le dessin subtil et délicat de Sébastien Vassant.



Publié le 21 mars 2019 - Tags : , , ,


  • 0

  • +

  • 10627
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite