En librairie le 25 novembre

Mattéo, tome 3 ©Futuropolis 2013

Un classique du western d’Hugo Pratt qui s’achève, la rencontre magique entre le musée du Louvre-Lens et les mineurs du Nord et la suite tant attendue des aventures de Mattéo, de Jean-Pierre Gibrat, c’est le programme de fin d’année que vous a réservé Futuro!

Mattéo, tome 3, de Jean-Pierre Gibrat

Mattéo, c’est la destinée singulière d’un homme, entraîné malgré lui et son pacifisme militant, dans toutes les guerres de la première moitié du XXè siècle. Avec une maîtrise totale du verbe et de l’image, Gibrat est au meilleur de son talent.

En 1918, à son retour de Russie, sous le coup d’un mandat d’arrêt pour désertion, Mattéo s’était livré aux gendarmes, espérant « juste le bénéfice d’un peloton d’exécution, pour solder sa petite existence. » Il écopait de 20 ans de travaux forcés. Il en fit moins de la moitié car les derniers condamnés de la Grande Guerre furent amnistiés en 29. Il s’installait alors en région parisienne, et après avoir cassé du caillou à Cayenne, devenait tailleur de pierres! Il retrouvait Paulin, son ami devenu aveugle pendant la guerre de 14, resté un communiste pur et dur, et toujours aussi susceptible, ainsi qu’Amélie, l’infirmière, en couple avec Augustin, un intello socialiste, très chic. Août 36. C’est le temps du Front populaire. C’est le bonheur des premiers congés payés. 15 jours à ne rien foutre, comme maugréaient les patrons ! En tout cas, 15 jours de loisirs. Et Mattéo, Paulin, Amélie embarquent dans l’auto d’Augustin, en route pour leurs premières vacances officielles, direction la mer, le Sud. Collioure, Mattéo n’y a pas mis les pieds depuis très longtemps au grand dam bougon de sa mère. Il ne sait même pas ce que sont devenus Juliette et son fils Louis… Août 1936. C’est la liesse des bains de mer, des pique-niques, des cartes postales, des bals populaires… Tout semble possible, même le meilleur ! Pourtant, de l’autre côté des Pyrénées, dans l’Espagne toute proche, le bruit et la fureur de la guerre civile se font de plus en plus entendre. Depuis le 17 juillet, les légalistes font face à l’insurrection menée par le général Franco. Si Paulin, à qui Mattéo fait la lecture de l’Huma tous les jours, est en rage lorsque le cabinet de Léon Blum décrète l’embargo sur les armes à destinations des Républicains, c’est un pacte de non–intervention qui est signé par les grandes puissances européennes, en revanche Mattéo y semble totalement indifférent. Il préfère lire les pages « Sports », et en particulier celles consacrées au Tour de France qui se termine. Ses années en Russie et au bagne ont détruit sa fibre militante et engagée, il ne croit plus à l’action, à l’investissement collectif. Mais ce fils d’anarchiste espagnol restera-il insensible aux cris de la patrie de son père…

Pour découvrir les précédents tomes: Mattéo, tome 1 et Mattéo, tome 2

Dédicaces à venir :

Mercredi 27 novembre, de 15h à 18h30 à la librairie Bulle (Le Mans)

Samedi 7 décembre, à la librairie BD Lib (Évreux)

Vendredi 13 décembre, à la librairie Gribouille (Bayonne)

Samedi 14 décembre, à la librairie le 5e art (Saint-Jean-de-Luz)

Vendredi 10 janvier, à partir de 19h30, à la librairie Esprit BD (Clermont-Ferrand)

Le tirage de luxe du tome 3 de Mattéo sera finalement disponible à partir du 9 décembre

80 pages en couleur – Livre cartonné
Format : 30 X 40 cm
Imprimé sur Périgord mat 150 g.
600 exemplaires numérotés et signés par l’auteur (dont 30 exemplaires hors commerce), comprenant une image inédite numérotée et signée par l’auteur
Prix de vente : 165 €
EAN : 978-2-7548-1030-2

 

*************************************************************************************************************

L’Art du chevalement, de Loo Hui Phang et Philippe Dupuy

En coédition avec le Musée du Louvre-Lens

Du fond de la fosse 9, Orfeo, un jeune « meneux d’quéviaux », s’apprête à faire sortir par le monte-charge, Pigeon, un vieux cheval qui travaille au fond de la mine depuis plus d’une décennie. Mais au lieu d’arriver sur le carreau du puits, ils se retrouvent devant une structure de verre : le musée du Louvre à Lens, vide de tout visiteur. Par quel mystère ont-ils traversé le temps? Peu importe…

Orfeo est frappé par la beauté de ce lieu inconnu et étrange pour lui. Parcourant les galeries, il décrit ce qu’il voit à Pigeon, dont il a bandé les yeux pour les protéger de la lumière. Dans une atmosphère irréelle, leur chemin croise des œuvres d’époques très lointaines et très différentes, qui s’animent sur leur passage. Il y a l’Idole aux Yeux qui parle, vole, explique, raconte ; le cul d’Hermaphrodite qui lui rappelle tant Yvette, la Muse des mineurs ; les Ouchebtis, en grand nombre, à la recherche de la sépulture de leur maître ; la déesse Bastet sous l’apparence d’un chat… Un dialogue débute entre Orfeo et les œuvres d’art. Celles-ci lui expliquent leurs fonctions, tandis que le jeune homme leur déroule l’histoire de la fosse 9. Ouvertes en 1889, les galeries de la fosse 9 sont inondées, chevaux compris, les machines démontées par les Allemands, afin de détruire l’industrie du charbon, pendant la Grande Guerre. Elle reprend du service en 1924 seulement, le temps de tout remettre en marche, pour devenir après la Seconde Guerre, un camps pour les prisonniers allemands, puis le lieu des garnisons britanniques. C’est alors qu’Orféo et son meilleur ami le Grand Dédé — celui qui ressemble tant à la statue du Kouros de Paros, exposée dans la Galerie du Temps —, descendent à leur tour comme les pères et grands-pères dans la mine. Pigeon y est alors depuis déjà 10 ans. Entre le monde de la mine et les œuvres d’art, des correspondances sémantiques se créent, un lien intime se tisse entre les générations. C’est un dialogue à travers le temps, qui raconte l’histoire des hommes, de leur vie de labeur, de leurs souffrances, et l’histoire de l’art. Une réflexion fine, légère, intelligente sur le rôle de l’art, qui prend tout son sens, en ce musée construit en plein cœur du bassin minier du Nord Pas-de-Calais, région tant de fois meurtrie par les guerres et l’exploitation intensive du charbon.

Des mêmes auteurs, chez Futuropolis: Une élection américaine et  Les Enfants pâles

De Loo Hui Phang : Cent mille journées de prières (2 tomes), avec Michaël Sterckeman

Expositions et rencontres à venir:

Exposition de planches originales au Centre historique minier du Nord-Pas de Calais (Lewarde) du 21 novembre au 31 décembre, ainsi qu’au Musée du Louvre-Lens du 4 décembre au 13 janvier. 

Samedi 30 novembre, dédicace de Philippe Dupuy, de 15h à 17h, à la boutique du Centre historique minier

Samedi 14 décembre, dédicace de Loo Hui Phang et Philippe Dupuy, à 15h, à la médiathèque du Centre de ressources de Louvre-Lens

http://www.chm-lewarde.com/fr/actualites/expositions-temporaires-activites-culturelles.html

*************************************************************************************************************

Sergent Kirk , tome 5, d’Héctor Oesterheld et Hugo Pratt

Et voici le 5ème tome ! Les aventures du Sergent Kirk, déserteur de l’armée américaine et ami des indiens s’achèvent. Un album entièrement inédit qui réserve une belle surprise aux nombreux amateurs d’Hugo Pratt.

Nous ne sommes jamais au bout de nos surprises avec Hugo Pratt. Alors que l’intégrale de ce western d’Hugo Pratt, réalisé en Argentine dans les années 1950, et remonté en Italie en 1967 s’achevait, nous avons constaté qu’un récit semblait incomplet. Après avoir fait des recherches, il est apparu que le premier récit de ce volume, n’avait jamais était publié en son entier dans la version italienne. Et des recherches en Argentine nous ont permis de retrouver plus de 70 planches en format horizontal, jamais republiées depuis plus de 50 ans. C’est donc un dernier tome réunissant une douzaine de récits de 8 à 80 planches, entièrement inédit qui est publié aujourd’hui. Comme dans Fort Wheeling, s’affirme ici le talent de conteur de Pratt et son habilité à faire vivre la prairie et ses mythes. L’auteur s’éloigne de plus en plus de l’influence majeure de Milton Caniff pour ressembler à ce qu’Hugo Pratt nous a donné de meilleur. L’événement Pratt de cette fin d’année est incontestablement le dernier tome de cette série mémorable.

Pour découvrir les précédents volumes: tome 1, tome 2, tome 3 et tome 4


Mattéo, tome 3, tirage de luxe ©Futuropolis 2013
Mattéo, tome 3 ©Futuropolis 2013
Mattéo, tome 3, page 1 ©Futuropolis 2013
Mattéo, tome 3, page 2 ©Futuropolis 2013
Mattéo, tome 3, page 3 ©Futuropolis 2013
Mattéo, tome 3, page 4 ©Futuropolis 2013
Mattéo, tome 3, page 5 ©Futuropolis 2013
L'Art du chevalement ©Futuropolis/musée du Louvre éditions/ Musée du Louvre-Lens 2013
L'Art du chevalement, page 1 ©Futuropolis/musée du Louvre éditions/ Musée du Louvre-Lens 2013
L'Art du chevalement, page 2 ©Futuropolis/musée du Louvre éditions/ Musée du Louvre-Lens 2013
L'Art du chevalement, page 3 ©Futuropolis/musée du Louvre éditions/ Musée du Louvre-Lens 2013
L'Art du chevalement, page 4 ©Futuropolis/musée du Louvre éditions/ Musée du Louvre-Lens 2013
L'Art du chevalement, page 5 ©Futuropolis/musée du Louvre éditions/ Musée du Louvre-Lens 2013
Sergent Kirk, tome 5 ©Futuropolis 2013
Sergent Kirk, tome 5, page 1 ©Futuropolis 2013
Sergent Kirk, tome 5, page 2 ©Futuropolis 2013
Sergent Kirk, tome 5, page 3 ©Futuropolis 2013
Sergent Kirk, tome 5, page 4 ©Futuropolis 2013
Sergent Kirk, tome 5, page 5 ©Futuropolis 2013

Publié le 25 novembre 2013 - Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


  • 0

  • +

  • 3931
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite