En librairie le 2 novembre

nvtes-novembre-150px

Se replonger dans l’Histoire à travers les grands conflits du XXe siècle (Mattéo, Un sac de billes) et comprendre les enjeux du système capitaliste (Jours de destruction, jours de révolte, La survie de l’espèce) grâce à des bandes dessinées de qualité, c’est tout le défi proposé par Futuropolis en ce début de mois de novembre…

Jours de destruction, jours de révolte, de Chris Hedges et Joe Sacco

Joe Sacco et Chris Hedges se sont rencontrés à Sarajevo, durant la guerre en Bosnie. Après une courte collaboration en 2001 pour un article sur Gaza, ils se retrouvent en 2010 pour cet essai, qui a paru en juin aux USA.

Mêlant textes, illustrations et bandes dessinées,  ils portent sur la société de leur pays, un regard pertinent, humain et accessible. Ils ne reculent pas devant la recherche des vraies causes, des raisons profondes de l’épuisement de l’empire américain.

Jours de destructions, jours de révolte est un ouvrage indispensable pour mieux comprendre les enjeux des prochaines élections américaines et, peut-être aussi, pour tenter d’éviter que tous les maux décrits ne se produisent rapidement en France…

De la réserve indienne de Pine Ridge dans le Dakota aux militants d’Occupy Wall Street, Joe Sacco et Chris Hedges ont entrepris d’examiner les zones sinistrées des USA, des régions qui ont été sciemment exploitées au nom du profit, du progrès et de l’avancée technologique.

Ils ont voulu montrer à quoi ressemble la vie des populations dans ces endroits, où les lois du marché règnent en maître, où les êtres humains et la nature sont exploités, avant d’être ensuite abandonnés, afin d’en tirer un maximum de profits. Ils ont voulu voir ce que l’idéologie du capitalisme décomplexé signifie pour les familles, les villes, les travailleurs et l’écosystème. Ils dressent un constat terrible de l’Amérique contemporaine.

 De Joe Sacco, chez Futuropolis: Gaza 1956, Reportages

 

La survie de l’espèce, de Paul Jorion et Grégory Maklès (en coédition avec Arte Editions)

Si l’on en croit Paul Jorion, l’économie est une chose trop sérieuse pour être laissée aux mains des seuls économistes ! Preuve en est faite avec La Survie de l’espèce, un essai dessiné percutant, drôle, et pas complètement désespéré, mis en images par Grégory Maklès, connu jusqu’ici pour ses bandes dessinées de fantasy humoristique. En une succession de courts chapitre et d’analyses aussi pointues sur le fond, que délirantes dans la présentation, pimentées d’un brin de souvenirs personnels et d’un zeste d’actualité, Jorion brosse au vitriol un portrait érudit et rigolo de l’idéologie politique et de l’organisation de l’humanité actuelles, qui s’acheminent vers leur extinction naturelle, et il propose quelques idées pour l’éviter. Jouant des symboles connus de tous, Maklès vulgarise les écrits de Jorion, avec la volonté de faire sourire plutôt que de se laisser abattre.

Cela commence avec le procès de monsieur X, trader et mercenaire zélé de la banque d’investissement Gloldman Sax, accusé d’avoir créé un produit financier à partir des créances les plus pourries du marché, qu’il a revendu sciemment à ses clients avant de parier sur l’effondrement de cette « camelote ». Pourquoi ? Parce que ces clients étaient faibles, et que le système dit M.A.F. (Mort Aux Faibles)! Bien sûr, cela nous rappelle quelque chose… Comment a-t-on bien pu en arriver là ? C’est le postulat de départ des auteurs : comprendre. Alors, avec trois symboles simples (le Salarié, un petit jouet en plastique, le Patron, un général d’armée, et le Capital, un financier à haut de forme et gros cigare), Jorion et Maklès expliquent pourquoi et comment. Cyniquement, ironiquement et avec beaucoup d’humour (noir), ils décortiquent l’invention du travail, le partage des richesses, le management, la Bourse ou encore l’ultra libéralisme.

Pour en savoir plus sur Paul Jorion: www.pauljorion.com/blog 

Pour en savoir sur Grégory Maklès: http://www.worldofmakles.com/dotclear

Un sac de billes, tome 2/2, d’après le roman de Joseph Joffo, par Kris et Vincent Bailly

Traduit dans le monde entier, y compris en Chine, avec quelque 25 millions d’exemplaires vendus, Un sac de billes est devenu un classique de la littérature. Joseph Joffo y raconte ses souvenirs de jeune Juif durant l’Occupation allemande. La force de son récit réside en la candeur et le pragmatisme du regard d’enfant, qu’il porte à l’époque, sur les faits quotidiens de cette étrange et terrible période.

Septembre 1941. Les Allemands occupent Paris et imposent le port de l’Étoile Jaune aux Juifs. Les parents de Joseph et Maurice décident de les envoyer à Menton, en zone libre, pour y retrouver Albert et Henri, leurs frères aînés. Ils y parviennent après un incroyable voyage, réussissant à 10 et 12 ans et tous seuls, à traverser la France ! Très vite, ils apprennent que leurs parents ont été arrêtés et emmenés dans un camp. Henri parvient, au prix d’une rocambolesque négociation, à obtenir leur libération et à les faire venir à Nice. Malheureusement lui et Albert se retrouvent convoqués au S.T.O. Refusant de partir en Allemagne, ils décident alors de rejoindre leurs parents à Nice, où malgré l’occupation de la ville par l’armée italienne, l’insouciance reprend le dessus. Elle sera de courte durée… À la suite du débarquement des alliés en Afrique du Nord, l’armée italienne est remplacée par l’armée allemande, et la Gestapo resserre les mailles de ses filets autour des Juifs. Dès lors, la vie des Joffo connaît des jours sombres et douloureux : dissimuler, mentir, se cacher, fuir, vivre avec la peur de perdre les siens et l’angoisse de se faire arrêter…

Des mêmes auteurs, chez Futuropolis: Un sac de billes, tome 1, Coupures irlandaises

Du même scénariste: Notre Mère la guerre (4 tomes) avec Maël, Svoboda! (2 tomes parus), avec Jean-Denis Pendanx

En librairie le 9 novembre: les deux volumes d’Un sac de billes réunis sous un étui illustré

Intégrale Mattéo, Jean-Pierre Gibrat

Pour patienter jusqu’à la parution du tome 3 de Mattéo (à venir à la rentrée 2013), Futuropolis vous propose de (re)découvrir les deux premiers volumes sous forme d’intégrale en édition limitée, augmentée de 20 pages de textes et d’illustrations couleur inédites…


©Futuropolis 2012 pour l'édition française
©Futuropolis 2012 pour l'édition française
©Futuropolis 2012 pour l'édition française
©Futuropolis 2012 pour l'édition française
©Futuropolis 2012 pour l'édition française
©Futuropolis 2012 pour l'édition française
La Survie de l'espèce ©Futuropolis 2012
La survie de l'espèce- p1 ©Futuropolis 2012
La survie de l'espèce- p2 ©Futuropolis 2012
La survie de l'espèce- p3 ©Futuropolis 2012
La survie de l'espèce- p4 ©Futuropolis 2012
La survie de l'espèce- p5 ©Futuropolis 2012
Un sac de billes, tome 2 ©Futuropolis 2012
Un sac de billes, tome 2- p1 ©Futuropolis 2012
Un sac de billes, tome 2- p2 ©Futuropolis 2012
Un sac de billes, tome 2- p3 ©Futuropolis 2012
Un sac de billes, tome 2- p4 ©Futuropolis 2012
Un sac de billes, tome 2- p5 ©Futuropolis 2012
Intégrale Mattéo ©Futuropolis 2012

Publié le 9 novembre 2012 - Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


  • 0

  • +

  • 2359
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite