En librairie les 11 et 26 mai

11052016-150px

En mai, Futuropolis vous propose:  Nuages et pluie, un récit envoûtant et vénéneux signé Loo Hui Phang et Philippe Dupuy, Notre univers en expansion, une comédie douce-amère d’Alex Robinson, sur les affres de la parentalité, Mon père était boxeur, un récit autobiographique poignant, signé Barbara Pellerin, Kris et Vincent Bailly, et la réédition du jubilatoire [...]

En mai, Futuropolis vous propose:  Nuages et pluie, un récit envoûtant et vénéneux signé Loo Hui Phang et Philippe Dupuy, Notre univers en expansion, une comédie douce-amère d’Alex Robinson, sur les affres de la parentalité, Mon père était boxeur, un récit autobiographique poignant, signé Barbara Pellerin, Kris et Vincent Bailly, et la réédition du jubilatoire Peuple des endormis, de Frédéric Richaud et Didier Tronchet!

*
*
*
*
*

NUAGES ET PLUIE,  récit de Loo Hui Phang, dessin de Philippe Dupuy, couleurs d’Isabelle Merlet

Format 214 x 290 mm
144 pages couleur
Prix de vente 21,50€
ISBN 978-2-7548-0344-1

Parution 11 mai 2016

Après L’Art du chevalement, Loo Hui Phang et Philippe Dupuy reviennent ensemble avec un conte fantastique et sensuel, une histoire de vampire chinois, dans l’Indochine des années 20… Un récit hypnotique écrit par l’auteur de L’Odeur des garçons affamés (avec Frederik Peeters au dessin, publié aux Éditions Casterman) sublimé par le dessin tout en poésie de Philippe Dupuy, Grand prix d’Angoulême 2008.

Au lendemain de la guerre 14-18, un ancien soldat allemand, Werner, erre quelque part en Indochine. De la guerre il garde une blessure à l’endroit du cœur. Un ami, Georg, l’a sauvé d’un tir ennemi mourant à sa place. Werner se sent coupable de cet épisode. Georg avait femme et enfants. Werner pense qu’il ne pourra racheter ce sacrifice que s’il parvient à trouver l’amour et fonder une famille à son tour. Dans l’Indochine française, il est surtout un paria rejeté des colons. Il vit de menus travaux, et échoue dans une petite ville du Laos, Savannakhet. Il trouve refuge dans une énorme manufacture pareille à une forteresse de style chinois. Son activité est obscure : des matériaux entrent dans l’enceinte, une armée d’employés s’active. Ils sont étranges, vieux, gris, mutiques, éteints. Dans la ville, tout le monde craint la famille chinoise qui possède la manufacture. Des histoires courent à son propos. On dit qu’elle est maudite, prisonnière d’un mal tout-puissant. Les maîtres auraient une fille unique, atteinte d’une maladie rare qui lui interdit de s’exposer à la lumière du jour. La jeune fille ne sortirait de sa chambre qu’à la nuit tombée pour se promener au bord de l’étang, dans la cour intérieure. Pour vérifier ces rumeurs, Werner se cache dans le jardin et attend la nuit…

Un tiré à part offert dans la première édition !

Des mêmes auteurs, chez Futuropolis : L’Art du chevalement, en coédition avec le Musée du Louvre-Lens, Les Enfants pâles et Une élection américaine

De Loo Hui Phang, chez Futuropolis : Cent mille journées de prières, avec Mickaël Sterckeman, 2 tomes parus

Découvrez le site des auteurs :  http://www.philippedupuy.fr/ et http://www.loohuiphang.com/?page_id=16

*
*
*
*
*

NOTRE UNIVERS EN EXPANSION, d’Alex Robinson, traduit de l’américain par Sidonie van den Dries

Format 170 x 225 mm
256 pages
Prix de vente 28€
ISBN 978-2-7548-1706-6

Parution 11 mai 2016

Our expanding universe (Notre univers en expansion en VF) a été considéré parmi les meilleurs livres américains de l’année 2015 par le Publishers Weekly. Douze ans après De mal en pis, Alex Robinon revient à ce qu’il connaît le mieux : l’étude des mœurs. Dans ce récit choral, une joyeuse bande d’amis quadragénaires est confrontée à quelque chose d’encore inconnu à ses yeux : la parentalité. Le bonheur pour les uns, le big-bang pour les autres.

Trois copains new-yorkais, Billy, Scotty et Brownie : deux vivent en couple tandis que le troisième est un geek célibataire. L’un des couples décide d’avoir un enfant, l’autre attend son second. Aux angoisses de Billy devant l’inconnu d’être parent, répondent les bons conseils de Scottie et les sarcasmes de Brownie. Mais tout cela n’est-il pas que faux-semblant ? Billy n’arrive pas à exprimer réellement la peur qu’il ressent auprès de son amie. Scotty semble assumer la paternité avec philosophie, mais la vérité est bien différente. Quant à Brownie,le célibat lui pèse. Le jour où l’on découvre la vie adultère de Scotty, les liens entre chaque membre du groupe vont se désagréger. Car si les trois copains semblent rester soudés malgré les petites trahisons rencontrées ça et là, leurs épouses et amies ne l’entendent pas du tout ainsi et des frictions vont apparaître.

Découvrez le blog de l’auteur : http://comicbookalex.tumblr.com/

*
*
*
*

MON PÈRE ÉTAIT BOXEUR, récit de Barbara Pellerin, adaptation, scénario et dialogues de Kris et Barbara Pellerin, dessin et couleur de Vincent Bailly

Contient un DVD du film de Barbara Pellerin « Mon père était boxeur »

Format 214 x 290 mm
80 pages
Prix de vente 20€
ISBN 978-2-7548-1212-2

Parution 26 mai 2016

Hubert était champion de boxe. Sa fille, Barbara, est aujourd’hui photographe et cinéaste. Un récit autobiographique poignant. L’album est accompagné du DVD du film écrit et réalisé par Barbara Pellerin. Ce que le film ne dit pas, le livre le montre. Deux récits complémentaires qui révèlent le portrait unique d’une relation d’un père à sa fille.

« Cadet d’une famille de quatorze enfants, mon père a l’habitude de se faire respecter avec les poings. À 18 ans, galvanisé par un titre de champion de France Espoir, il interpella ma mère dans la cour de la filature Badin [à Barentin, en Seine-Maritime] pour lui raconter un rêve qu’il avait fait la nuit même : l’épouser. Durant dix-sept ans, ma mère accompagna ses victoires et ses défaites. Pourtant, de leur histoire je ne me souviens que des disputes, de mon père fou de rage, fou d’amour, fou de jalousie, fou d’une violence qui le dépassait.

Barbara Pellerin :
J’ai baigné dans la crainte d’un débordement, d’un coup de folie, du meurtre. Imprévisible, il se transformait brusquement en un volcan de fureur que rien ne semblait pouvoir arrêter, même pas moi. […] « Au milieu d’un gouffre creusé depuis l’enfance, la boxe deviendra un virage, une virgule, un trait d’union entre mon père et moi. Je parviens à me fondre au milieu des boxeurs qu’il entraîne. Pas à pas, je le guette, l’observe, et me rapproche. Trop loin, soudain trop proche, il se dérobe, je le repousse, il me regarde. Lorsque je commence à comprendre que ce film prend le chemin d’une quête, celle sans doute impossible de comprendre mon père, la vie s’arrête brusquement un dimanche matin de novembre. »

De Kris et Vincent Bailly, chez Futuropolis : Coupures irlandaises et Un sac de billes, d’après le roman de Joseph Joffo (3 tomes)

*
*
*
*

LE PEUPLE DES ENDORMIS, un récit de Didier Tronchet et Frédéric Richaud, d’après son roman, La Ménagerie de Versailles (Grasset, 2007), dessin de Didier Tronchet, couleurs de Hubert

Réédition en version intégrale

Format 214 x 290 mm
144 pages
Prix de vente 21€
ISBN 978-2-7548-1725-7

Parution 26 mai 2016

Cocasse et cruelle, menée tambour battant, Le Peuple des endormis est une aventure insensée, dans la grande tradition des romans de Stevenson ! On passe des caves humides de Paris au souffle du grand large, un souffle épique et rocambolesque ! Avec jubilation, les auteurs nous entraînent dans une foire aux vanités où les animaux ne sont pas les plus stupides… Publié dans la collection « Aire Libre » en 2006 et 2007, les deux tomes du Peuple des endormis sont réunis pour la première fois en intégrale.

Paris, au XVIIe siècle. Jean Daubignan est un tout jeune homme, solitaire et rêveur. Pour échapper à l’emprise maternelle et à celle de son précepteur, bigots terrifiants à ses yeux, Jean se refugie dans le dessin. Un soir, son père l’entraîne dans l’humidité suffocante d’une cave où il lui fait découvrir le « peuple des endormis », animaux morts et de toutes sortes qu’il tente sans relâche de rendre « vivants » en les empaillant. D’où viennent ces animaux ? D’un commanditaire, Monsieur de Dunan, marquis et courtisan zélé, voulant s’attirer les faveurs d’un roi friand de chasse et de ménagerie. Mais les expériences taxidermistes du père de Jean sont un échec cuisant. Il meurt bientôt. Dès lors, Dunan a cette idée folle : la création d’un zoo exotique au château de Versailles. Il embarque donc pour l’Afrique en quête d’animaux sauvages. Jean, fuyant Paris et sa mère, embarque avec lui. L’aventure, dès lors, prendra un tour inattendu, épique et rocambolesque.

De Didier Tronchet, chez Futuropolis : La Gueule du loupÇa n’arrive qu’à moi (2 tomes), Vertiges de Quito et L’Homme qui ne disait jamais non, avec Olivier Balez.

*
*

Bonnes lectures!

*
*


Nuages et pluie ©Futuropolis 2016
Nuages et pluie page 3©Futuropolis 2016
Nuages et pluie page 4©Futuropolis 2016
Nuages et pluie page 5©Futuropolis 2016
Nuages et pluie page 6©Futuropolis 2016
Nuages et pluie page 3©Futuropolis 2016
Notre univers en expansion©Futuropolis 2016 pour la présente édition
Notre univers en expansion, page 3 ©Futuropolis 2016 pour la présente édition
Notre univers en expansion, page 4 ©Futuropolis 2016 pour la présente édition
Notre univers en expansion, page 5 ©Futuropolis 2016 pour la présente édition
Notre univers en expansion, page 6 ©Futuropolis 2016 pour la présente édition
Notre univers en expansion, page 7 ©Futuropolis 2016 pour la présente édition
Mon père était boxeur ©Futuropolis 2016
Mon père était boxeur -p3 ©Futuropolis 2016
Mon père était boxeur -p4 ©Futuropolis 2016
Mon père était boxeur -p5 ©Futuropolis 2016
Mon père était boxeur -p6 ©Futuropolis 2016
Mon père était boxeur -p5 ©Futuropolis 2016
Le Peuple des endormis ©Futuropolis 2016
Le Peuple des endormis - p3 ©Futuropolis 2016
Le Peuple des endormis - p4 ©Futuropolis 2016
Le Peuple des endormis - p5 ©Futuropolis 2016
Le Peuple des endormis - p6 ©Futuropolis 2016
Le Peuple des endormis - p7 ©Futuropolis 2016

Publié le 11 mai 2016 - Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


  • 0

  • +

  • 7009
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite