Dans les prochains mois…

KilalanaSong-Provisoire

Ils arrivent, ils arrivent ! Des beaux livres qui vous conduisent en Afrique, au Cambodge, dans l’Ouest sauvage ! Et il y en aura pour tous les genres : aventure, fantastique, conte, chronique sociale, histoire… Pour patienter durant cet hiver, avec votre tasse de thé fumante et votre pull en laine qui gratte, voici ce qui vous attend au printemps prochain…

MARS 2012
Kililana song, Benjamin Flao, 128 pages couleur
Après La ligne de fuite et Mauvais garçons, Benjamin Flao signe seul Kililana Song, un récit inspiré par ses voyages au Kenya, dans un pays qui se prête à l’aventure. Avec son dessin éblouissant il nous plonge au coeur d’une Afrique ancestrale et contemporaine peuplée de personnages inoubliables.

L’Homme qui n’existait pas, Cyril Bonin, 56 pages couleur
Après avoir adapté avec talent le roman de Marcel Aymé, La Belle image, Cyril  Bonin signe seul un récit que n’aurait certainement pas renié l’auteur du Passe-muraille ! Un homme traverse la vie sans que personne ne s’aperçoive de son existence… jusqu’au jour où il disparaît vraiment, devenant l’ombre de lui-même, au sens propre ! Trouvant refuge à la cinémathèque et dans les vieilles comédies américaines, il tombe sous le charme d’une jeune femme, qui semble frapper du même mal que lui…

20 ans ferme, Sylvain Ricard & James, 104 pages couleur
Entre humiliations, bagarres, sévices, séjours répétés au mitard, absence d’intimité, gardiens obtus, et loi du plus fort, 20 ans ferme, raconte avec force, la vie quotidienne d’un taulard en France. Basé sur le témoignage d’un ancien détenu, Sylvain Ricard et Nicoby proposent une oeuvre forte et dérangeante qui interpelle sur l’état des prisons en France.

Le Cousin Harki, Farid Boudjellal, 72 pages couleur
Farid Boudjellal revient avec la seconde partie de l’adolescence de Mahmoud, dit Petit Polio, commencée avec Les Années Ventoline. À travers son « double » de papier, Farid Boudjellal aborde avec pudeur le sujet des Harkis, 50 ans après la signature des accords d’Évian.

AVRIL 2012
Martha Jane Cannary, tome 3/3, Christian Perrissin & Matthieu Blanchin, 112 pages
Tant et tant attendue, voici la fin de la trilogie ! Après avoir perdu son emploi au Pony Express en 1877, Martha Jane reprend sa vie d’errance et multiplie les petits boulots. Au fur et à mesure des rencontres, généralement bien arrosées, n’hésitant pas à jouer du poing et du fusil, elle forge sa propre légende, amplifiée par l’article d’Horacio Maguire qui la surnomme Calamity Jane. Mais la réalité est sensiblement différente et nettement moins glorieuse… Un portrait sensible de la légende de l’Ouest sauvage.

Les Otages, Dubois, Germain et Floc’h, 88 pages couleur
Basée sur une histoire vraie, cette bande dessinée raconte l’embrigadement de deux occidentaux, qui acceptent un voyage au Togo pour suivre leur professeur de musique. Une fois sur place, l’homme s’avère être le grand prêtre de l’église locale. L’accueil est des plus rudimentaires et le couple a vite le sentiment d’être séquestrés par les fidèles. Aveuglés par leurs préjugés culturels, ils ne reconnaissent pas les méthodes d’un leader de secte qui abuse de leur naïveté… Ils sont pris au piège…

Cent mille journées de prières, tome 2/2, Loo Hui Phang et Michaël Sterckeman, 112 pages
Suite et fin de ce délicat récit sur la sourde angoisse du secret et la douleur de l’absence. L’oiseau, confident de Louis, est mort. Mais il continue de vivre dans les rêves éveillés et les cauchemars de l’enfant. A la fois protecteur et guide, il le conduit sur une terre de cendres, désolée et morbide. Louis va y découvrir la vérité sur son père, sur son destin lié au génocide cambodgien.

Les Enfants pâles, Loo Hui Phang et Philippe Dupuy, 432 pages
Avec cet audacieux conte graphique, Loo Hui Phang et Philippe Dupuy renouvellement complètement le roman graphique. Loin du simple livre illustré, Les Enfants pâles propose une lecture où les émotions s’entremêlent, entre les mots et les traits, où l’écrit et le dessin se poursuivent et ne forment qu’un seul récit où aucun des deux ne peut être soustrait. Conte traditionnel transposé dans un monde moderne, Les Enfants pâles raconte la terrible errance de vingt enfants livrés à eux-mêmes, dans un monde dévasté par la crise et la famine. Cruauté, poésie et émotion sont donc au rendez-vous.


L'Homme qui n'existait pas, Cyril Bonin -… par Futuropolis


Kililana Song
L'homme qui n'existait pas
20 ans ferme
Le Cousin Harki
Martha Jane Cannary
Les Otages
Cent mille journées de prières
Les Enfants Pâles

Publié le 20 décembre 2011 - Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


  • 0

  • +

  • 687
    Notez cet article
    Merci
    Une erreur s est produite